Qui est Denis Zanko, le nouvel entraîneur (temporaire) du TFC ?

Publié le 10 octobre 2019 à 12:04 par JB

Jusqu’à nouvel ordre, l’entraînement du groupe professionnel sera assuré par Denis Zanko, actuel directeur technique du Centre de Formation” a écrit le TFC suite au départ d’Alain Casanova. La rédaction du site LesViolets.Com vous présente le nouveau coach.

Un vrai passé d’entraîneur

Avant son arrivée au TFC, Zanko a déjà connu trois expériences à la tête d'équipes premières, toutes en deuxième division : à Valence, au Mans, puis à Laval, où il a côtoyé Wesley Saïd. Zanko est habitué à jouer les pompiers et est parvenu à maintenir ces trois clubs lors de ses premières saisons, sans confirmer dans la durée ensuite. Il possède également le diplôme nécessaire pour exercer en Ligue 1.

Dupraz, son ami

C’est à l’été 2017, sous l’impulsion de Pascal Dupraz, que Zanko est arrivé au TFC, dans le rôle d’entraîneur de la réserve, qu’il n’a pas pu faire monter en National 2, en finissant 2ème puis 5ème.

Machach, l’épisode sombre

En septembre 2017, Zanko a été en arrêt de travail pendant plusieurs semaines suite à la fameuse altercation avec Zinedine Machach. L’ancien coach de la réserve du TFC n’avait pas nommé le milieu de terrain comme un des tireurs de penalty lors d’un match de N3. Le joueur avait alors violenté Zanko dans son bureau en guise de revanche, avant d'être licencié.

Il connaît les jeunes

En tant que membre du centre de formation depuis deux ans, Zanko connaît tous les Pitchouns et plus particulièrement le groupe Élite, qu’il suivait depuis sa création cet été. Nul doute que certains d’entre eux, à commencer par Manu Koné et Nathan Ngoumou particulièrement en forme, auront peut-être leur chance.

Si Zanko n’est pas (encore) un grand communicant, ses qualités d’entraîneur sont reconnues par de nombreux professionnels du métier. Certains estiment qu’il a les épaules pour diriger le Tèf en Ligue 1 jusqu’à la fin de la saison en s’appuyant sur les jeunes, quand d'autres doutent de son charisme. Sadran, qui a déjà reçu plusieurs CV d’entraîneurs libres, devra vite trancher.

Nos derniers articles