Quels ont été les Japonais à s'imposer en Ligue 1 ?

Publié le 08 janvier 2019 à 17:20 par JB

Gen Shoji est devenu le huitième japonais de l’histoire à signer en Ligue 1. Actuellement, deux autres compatriotes jouent en France : Hiroki Sakai à Marseille et Eiji Kawashima, le gardien strasbourgeois qui avait été contacté par… Toulouse l’été dernier.

Avant eux, le plus connu a été Daisuke Matsui. Le milieu de terrain a disputé 148 matchs (17 buts, 9 passes décisives) avec Le Mans, Saint-Etienne, Grenoble puis Dijon.

En revanche, quatre autres nippons ne sont pas restés dans les anales du championnat : Nozomi Hiroyama, éphémère milieu de terrain de Montpellier entre 2003 et 2004 (7 matchs), Sho Ito (attaquant à Grenoble jusqu’en 2010), Junichi Inamoto (5 matchs à Rennes en 2009/2010) et Koji Nakata. L’arrière gauche est devenu célèbre à Marseille pour un geste malheureux contre l'AS Saint-Etienne, sur terrain neigeux. Ne se rendant pas compte que la balle avait fui son pied d'appui en glissant sur la neige, le Japonais effectue une passe dans le vide, tandis que le ballon est déjà un mètre derrière lui. Ironie du sort, Koji Nakata a terminé sa carrière en 2014 aux Kashima Antlers, en compagnie de… Gen Shoji.

Nos derniers articles