Quand Bastia doit 403 euros à une filiale du TFC

Publié le 07 février 2019 à 12:15 par JB

Durant l’été 2017, le Sporting Club de Bastia a déposé le bilan et a été rétrogradé de la Ligue 1 en National 3. Depuis, 115 créanciers se sont déclarés auprès du liquidateur judiciaire du club corse pour espérer récupérer l’argent que leur doit Bastia. Au total, la dette s’élève à plus de 27 millions d’euros.

Ce jeudi, L’Equipe dévoile une partie des entreprises, des joueurs et des agents touchés. On apprend, par exemple, que Bastia doit 403 euros à Mersi, une filiale du TFC qui propose des plateaux-repas aux équipes qui se rendent au Stadium. À l’époque, les dirigeants bastiais n’avaient pas réglé la note. Mais il y a de fortes chances que le Tèf ne soit jamais payé tant les sommes réclamées par ailleurs sont élevées (6,8M à l’URSSAF, 1,2M à Romaric…).

Pour l’anecdote, lors du transfert de Yannick Cahuzac en 2017, Olivier Sadran aurait fait un “don” à Bastia d’environ 150 000 euros afin d’aider le club face à ses difficultés financières. Un geste qui avait été apprécié en Corse.

Nos derniers articles