Prolongations, départs, l'avenir des Pitchouns en questions

Publié le 20 juin 2022 à 12:40 par JB

Le mercato est calme partout en France et le TFC ne déroge pas à cette règle. Damien Comolli a la volonté de recruter plusieurs joueurs avant fin juin. Il lui reste 10 jours pour atteindre son objectif et dépenser les bénéfices accumulées durant la saison. Le président toulousain reste néanmoins serein face à cette situation inattendue. L'été dernier, Ado Onaiwu et Mikkel Desler, les premières recrues de la saison, étaient arrivées quatre jours avant la première journée de championnat. En interne, la question des prolongations de contrat a été également abordée.

Si tout le monde attend le dénouement concernant Branco van den Boomen ou encore Stijn Spierings - les deux néerlandais seront en fin de contrat dans un an - certains Pitchouns pourraient prolonger au TFC. Des offres ont été faites à Nathan Ngoumou et Anthony Rouault, sous contrat jusqu'en 2024, pour une année supplémentaire. Si Comolli souhaiterait boucler ces dossiers très rapidement, avant fin juin, les joueurs, eux, temporisent et n'ont pas encore accepté les propositions. L'un et l'autre se savent très courtisés après une saison particulièrement réussie. Ngoumou voit ses amis du centre de formation, Manu Koné et Amine Adli, exploser en Allemagne. Des parcours qui donnent forcément envie de les rejoindre dans cette aventure outre-Rhin. Rouault est également apprécié en Allemagne, mais aussi en Italie et par certaines formations de Ligue 1.

Pour le moment, Comolli n'a reçu aucune offre venue de l'extérieur les concernants, mais cela pourrait bouger dans le courant de l'été, et les deux Pitchouns ne renoncent pas totalement à prolonger l'aventure au Tèf. La perspective de jouer en Ligue 1 sous le maillot violet est particulièrement tentante. Ngoumou et Rouault aimeraient être fixés sur leur avenir avant le début du championnat, fixé au 7 août.

L'autre Pitchoun, Bafodé Diakité, est lui plus proche d'un départ. Comolli ne lui a fait aucune offre de prolongation, alors que son contrat se terminera dans un an, et compte bien recruter un central supplémentaire. Le président a ouvert la porte au défenseur pour un transfert cet été. Le joueur, lui, attend des offres après une année où il a disputé 24 matchs, parfois dans l'axe, parfois à gauche. Si sa cote sur le marché a forcément baissé depuis son passage en professionnel, il reste un des rares joueurs de l'effectif à avoir connu la Ligue 1 et sa valeur est encore estimée à 3 millions d'euros par Transfermarkt. À Toulouse, seuls Branco van den Boomen (6M) et Anthony Rouault (4M) sont mieux cotés.

Pour Steve Mvoue, une prolongation de contrat, dealée lors de son arrivée au club, l'attend sur le bureau de Damien Comolli, mais le nouvel agent du Camerounais ne souhaite pas signer ce document et préfère renégocier les termes du contrat. Enfin, des prêts sont à l'étude pour Sam Sanna en Ligue 2 (Nîmes le suit), Tom Rapnouil (en National 1), Kléri Serber et Mamady Bangré, qui a prolongé d'un an et qui a des touches en Ligue 2 pour gagner du temps de jeu durant une saison.

Nos derniers articles