Présentation d'un joueur-clé de l'adversaire : Axel Maraval, le gardien du temple dunkerquois

Publié le 20 septembre 2021 à 17:00 par Auxence Cames

Après son succès éclatant contre Grenoble (4-1), les Violets se déplacent à Marcel-Tribut pour défier l’USLD. Les Nordistes, actuels 19èmes de Ligue 2, attendent toujours leur première victoire de la saison. Embarqué dans une nouvelle mission maintien, le club compte sur Axel Maraval, le pilier de l’équipe. Focus sur ce dernier.

Originaire de Marseille, Maraval a commencé à faire ses preuves chez le voisin monégasque. Passé par les U19 et la réserve, il rejoint logiquement l’équipe première, mais la grosse concurrence des gardiens (Subasic, Romero, Caillard) l’incite à quitter le Rocher en 2014, direction Arles-Avignon. Enrôlé chez les Arlésiens, le portier s’installe dans les cages durant une demi-saison de Ligue 2, mais ne peut empêcher la descente aux enfers de l’ACA, relégué puis liquidé judiciairement.

À la recherche d’un nouveau défi, Maraval choisit l’exotisme et rebondit alors en Slovénie, au NK Dom?ale. Aux côtés des Slovènes, il termine troisième de Prva Liga, et dispute notamment quatre matchs de barrages en Ligue Europa, face à Soligorsk et West Ham. « Après la liquidation judiciaire d'Arles-Avignon (en septembre 2015), j'avais besoin de retrouver un bon club et de jouer à un bon niveau. Le coach de l'époque, Luka Elsner, est moitié Français, moitié Slovène. Quand il m'a parlé, je l'ai écouté attentivement (…) Dom?ale, je ne savais pas où c'étai. » admettait-il à LCI. Après 17 rencontres, le gardien décide de retourner en France et signe à Sedan, en 2017.

Après une saison de National en Ardennes, Axel Maraval (1,84m) a fini par retrouver la Ligue 2, avec Dunkerque. Solidement installé dans les cages nordistes depuis, le capitaine est indispensable au sein de l’effectif adverse. Il a d'ailleurs été élu meilleur dunkerquois de l'année précédente et a prolongé son contrat.

Nos derniers articles