Points forts/faibles, Ben Arfa, gardien en perdition, l'interview d'un supporter rennais

Publié le 30 septembre 2018 à 08:45 par JB

Avant Rennes - TFC ce dimanche à 15h00, la rédaction du site LesViolets.Com a rencontré Fabrice du site ROUGEmémoire.

Comment expliquer ce début de saison du Stade Rennais ?
Ce n’est pas calamiteux. C’est la trajectoire qui est bizarre… On a pris sept points sur les quatres premiers matchs. Derrière, on perd à Nice à la dernière minute, on reçoit le PSG, mais le vrai “hic”, c’est la défaite à Amiens mercredi. Il n’y avait pas tous les ingrédients pour bien figurer. Après 10 bonnes premières minutes, ça a été rideau. On s’est réveillés en fin de rencontre où, finalement, on est proche d’égaliser à 2-2. C’est l’état d’esprit qui a failli sur ce match. Avec une victoire supplémentaire, on aurait certainement parlé d’un début de saison correct…

Quels sont les points faibles du SRFC ?
La tactique est la même que celle qui a été installée en deuxième partie de saison dernière et qui est très efficace : un 4-3-3 modulable en 4-1-4-1 et 4-2-3-1. Certains joueurs ne sont pas au niveau comme Koubek, qui est en mode “passoire” cette saison. En défense, le départ de Gnagnon a fait du mal. On cherche encore une nouvelle solidité.
Offensivement, il y a beaucoup d’arguments, mais, à ce stade, on manque de réalisme. Rennes s’est procuré beaucoup d’occasions, mais la dernière passe ou la frappe n’est pas correcte. C’est encourageant de se dire qu’on arrive aisément à s’approcher des buts adverses, désormais, il faut les mettre au fond. On a mené au score 6 matchs sur 7, et, à l’arrivée, on n’a gagné que deux matchs.

Et les points forts ?
Notre milieu de terrain est très technique avec Grenier, Bourigeaud et André. En ce moment, on se fait un peu manger physiquement, mais quand on a le ballon, on ne le perd quasiment jamais. Devant, il y a de la vitesse avec Sarr, Niang ou encore Del Castillo. Notre faculté à contrer est importante. Les adversaires le savent et nous laissent ainsi le ballon…

Lamouchi va-t-il opérer un turn-over contre le TFC ?
Soit il remet la même équipe que mercredi contre Amiens en leur disant : “Montrez-nous que c’était un simple faux pas”, soit il fait tourner. J’opterais plutôt pour la seconde option, car, depuis le début de la saison, Lamouchi fait tourner trois joueurs à chaque fois. D’autant que nous aurons un déplacement à Astana jeudi avec 8 heures de vol aller et autant au retour… Ben Arfa ? Il a fait 90 minutes mercredi, alors qu’il n’était pas prévu de l'aligner aussi longtemps. On le verra certainement sur la dernière demi-heure.

Un mot sur Jakob Johansson, qui était proche de signer à Toulouse en 2017, et qui a signé chez vous cet été ?
Il est arrivé blessé suite à une rupture des ligaments croisés l’an dernier. Depuis, il est en phase de reprise. Il joue avec la réserve et va intégrer le groupe professionnel la semaine prochaine. D’après les premiers échos, Johansson est physiquement impressionnant, mais il doit retrouver du rythme. Ce sera un joueur important pour notre milieu, afin d’aider physiquement nos joueurs techniques.

Quels seront les trois joueurs clés de Rennes face au TFC ?
Koubek n’étant pas bon, Diallo a une ouverture dans les cages. Ce sera intéressant d’analyser sa performance, il aura les crocs.
Niang est très bon depuis son arrivée, il ne lui manque qu’un but. Mercredi, il a frappé le poteau. Il voudra en mettre une au fond ce dimanche.
Grenier fait un début de saison décevant dans l’ensemble. Il a envie de montrer davantage.

Nos derniers articles