Où en est le TFC au quart du championnat ?

Publié le 08 octobre 2018 à 00:00 par JB

Mine de rien, la neuvième journée de Ligue 1 vient de s’achever. Le TFC occupe la 8ème place avec 13 points. Avant de se déplacer à Nantes après la trêve internationale, Toulouse est à la croisée des chemins : à trois longueurs du podium… et de la 17ème place.

Un équilibre attaque/défense

Depuis le début de la saison, le Tèf n’a pas su marquer au moins un but à deux reprises seulement (à Marseille et Angers). Alain Casanova peut s’appuyer sur des ailiers décisifs avec Max-Alain Gradel comme meilleur réalisateur (3 buts) et Matthieu Dossevi qui a déjà offert les trois points lors du derby de la Garonne et le nul vendredi contre l’OGCN. L’étape suivante va désormais consister à trouver un “9” régulier et mieux servi.

Derrière, si on excepte les trois erreurs grossières face à l’ASSE, Reynet, Jullien et Todibo ont assuré et rassuré. Récemment, Rennes et Nice se sont cassés les dents sur eux. Seuls cinq clubs ont encaissé moins de 12 buts (Paris, Lille, Montpellier, Reims et Bordeaux).

Des révélations

Incontestablement, Jean-Clair Todibo et Ibrahim Sangaré sont les nouveaux chouchous du Stadium… et des superviseurs européens. Olivier Sadran tient en eux plusieurs millions d’euros. Manu Garcia occupe aussi une belle place dans le coeur des supporters toulousains.

Baptiste Reynet et Max-Alain Gradel, valeurs sûres de Ligue 1 tiennent leur rang. Christopher Jullien, Kelvin Amian, Matthieu Dossevi ou encore John Bostock complètent une équipe-type qui peut encore gagner en régularité.

Une volonté de ne pas perdre

Que ce soit à Guingamp à 10, contre Monaco et Rennes avec une égalisation dans les dernières minutes, et face à Nice, ce TFC ravit Alain Casanova dans cette fameuse “mentalité” tant recherchée.

Même sans toujours bien jouer comme vendredi, Toulouse n’a perdu que deux matchs (à Marseille et contre l’ASSE), le plus faible total derrière Paris (0) et Montpellier (1).

En avance sur l’an dernier

Mais les chiffres sont là : le Tèf n’a plus gagné depuis début septembre et a reculé au classement. Par rapport à la saison dernière, les hommes de Casanova comptent deux points de plus. C’est en novembre et en décembre que l’équipe de Pascal Dupraz avait décroché. Nul doute qu’en progressant encore et en jouant plus libéré, le Toulouse 2018-2019 saura rester dans la bonne partie du classement.

Nos derniers articles