Orléans et Le Mans en N1 : Le Conseil d'État se range derrière la FFF et la LFP

Publié le 08 juillet 2020 à 12:20 par JB

Petit à petit, le Conseil d’État se range derrière les décisions de la LFP et de la FFF. Ce mardi, la plus haute des juridictions de l'ordre administratif a confirmé les relégations d’Orléans et Le Mans en National 1. Les deux clubs, derniers de Ligue 2, espéraient obtenir leur maintien sur tapis vert.

Même si nous continuons à penser que cette décision est aussi injuste que cruelle, nous prenons acte de cette décision. Maintenant, place au football” écrivent les présidents des deux clubs, Thierry Gomez pour Le Mans et Philippe Boutron pour Orléans, qui acceptent donc la sentence. Des propos qui ressemblent au récent communiqué du Tèf (lire ci-dessous).

À noter que le Conseil d'État a également débouté l'AC Ajaccio, troisième du dernier championnat de Ligue 2 et qui souhaitait disputer les barrages pour monter en L1.

Il ne reste désormais plus qu’Amiens qui continue son combat juridique, mais qui évoluera en Ligue 2 la saison prochaine, au même titre que le TFC.

Nos derniers articles