OM - TFC : La VAR inaugurée, toutes les explications

Publié le 08 août 2018 à 19:00 par Rédac

L’assistance vidéo à l’arbitrage sera utilisée tout au long de la saison 2018/2019 en Ligue 1 Conforama, à commencer par OM - TFC ce vendredi à 20h45 sur Canal+.

Destinée à corriger uniquement les erreurs claires et évidentes ou les faits de jeu non détectés inclus dans le protocole, la VAR n’a pas vocation à « ré-arbitrer » les matchs.

> LES 4 SITUATIONS DANS LESQUELLES L’ASSISTANCE VIDÉO PEUT INTERVENIR :
- Après un but marqué (validé ou non)
- Sur une situation de pénalty sifflé ou non
- Sur carton rouge direct
- Sur une erreur d’identité du joueur sanctionné disciplinairement

> En plus des arbitres sur le terrains, la LFP rajoutera 1 arbitre assistant vidéo, 1 arbitre assistant vidéo auxiliaire, 1 ou 2 opérateurs et 1 assistant de visionnage en bord terrain.

> LA PROCÉDURE D’UTILISATION DE LA VAR :
L’arbitre assistant vidéo contrôle en permanance le match. L’assistant vidéo communique avec l’arbitre en cas de contrôle d’une des 4 situations entrant dans le cadre du protocole nécessitant de retarder la reprise du jeu.

> L’assistant vidéo peut prendre lui-même la décision (hors-jeu simple, franchissement de ligne, endroit d'une faute)

> L’assistant vidéo envoie les images à l’arbitre central en cas de situation de penalty, de carton rouge direct et toutes les situations à interprétation ou incidents non perçus.

> A noter que la VAR ne peut pas être utilisée pour les reprises de jeu qui ne peuvent donc pas être visionnées ; comme par exemple un but accordé après une fausse touche, un corner tiré alors que le ballon n’était pas dans le quart de cercle.

> Le public sera tenu au courant à chaque recours de l’assistance vidéo par des messages sur les écrans du stade.

Nos derniers articles