OM 4-0 TFC : Les notes des Toulousains

Publié le 11 août 2018 à 10:45 par Rédac

Après la défaite toulousaine sur la pelouse de l'OM ce vendredi (4-0), retrouvez les notes (sur 10) attribuées par la rédaction du site LesViolets.Com aux joueurs du TFC.

NOTRE TOP

Néant

RAS (ou presque)

Baptiste Reynet (4,5/10) : Le seul à qui on ne peut pas reprocher grand-chose, à l’exception de plusieurs dégagements manqués. Il a sorti quelques arrêts et sur les buts, c'est la défense qui l'abandonne.

Ibrahim Sangaré (4/10) : Sur ce coup, Casa avait plutôt vu juste en le titularisant. Il a abattu un travail important à la récupération et s'est projeté quelquefois. Quand même maladroit et mangé par le milieu marseillais, comme toute l’équipe.

À noter les entrées de Corentin Jean et Yaya Sanogo, qui se sont montrés disponibles et ont permis à l'équipe de se rapprocher de la surface marseillaise, mais n'ont pas été dangereux.

NOS FLOPS

Max-Alain Gradel (3,5/10) : Pas dangereux et bien trop esseulé lorsqu'il a pris des initiatives, mais il a eu le mérite d'essayer et n'a pas renoncé quand le score s'est aggravé.

Clément Michelin (3,5/10) : A fait son match jusqu’à l’heure de jeu puis a coulé, en même temps que l’équipe. Sachant ses prestations en demi-teinte jusque-là et le haut niveau des Marseillais, c'est déjà ça !

John Bostock (3/10) : Sur quelques prises de balle, on devine les différences qu'il sait faire. Mais il ne les a presque jamais faites, d'abord par manque de justesse technique, ensuite parce qu'il a disparu des débats au milieu.

Matthieu Dossevi (2,5/10) : Peut-être pas prêt physiquement. Il n'a pas pris les bonnes décisions sur les rares ballons intéressants qu'il a obtenus. Les automatismes manquent.

Manu Garcia (2/10) : Invisible, incapable d'orienter le jeu et de tenir le ballon comme il l'aurait fallu face au pressing adverse. A-t-il été impressionné par le contexte d'un premier match dans un Vélodrome plein ?

François Moubandje (2/10) : Les deux premiers buts partent de son côté. Il a laissé des espaces sans pour autant être bien présent devant, si ce n'est pendant le premier quart d'heure.

Aaron Leya Iseka (2/10) : On l'avait cerné lors des amicaux : doué face au but, trop tendre dos au but. Pas un match pour lui donc. Mais à Toulouse, il va devoir apprendre à exister un minimum dans ce genre de match.

Kelvin Amian (1,5/10) : Son replacement récent dans l'axe incite à l'indulgence, mais quand même : il provoque le penalty malheureux qui fait basculer le match, puis il couvre Germain sur le troisième but, avant de rater son intervention sur le quatrième...

Christopher Jullien (1,5/10) : Pas franchement mauvais jusqu'au deuxième but où un Ocampos plus réactif lui passe ridiculement devant. La suite (et fin) sera catastrophique. Inquiétant.

Nos derniers articles