OM 2-0 TFC : Trop fort ce Marseille

Publié le 21 octobre 2014 à 10:27 par LesViolets

Dimanche, Toulouse est tombé sur plus fort : l'OM. Malgré une meilleure seconde période, la défaite est méritée pour nos Violets. Retour sur ce match.

OM 2-0 TFC
Buts : Nkoulou (21ème), Gignac (36ème).

"On aurait ouvert le score, le match aurait été différent" a lancé Casanova après le coup de sifflet final. Que se serait-il passé si la frappe de Braithwaite avait terminé au fond des filets ? Personne ne le sait. En revanche, après cette immense déviation de Mandanda, le jeu marseillais s'est mis en route et tout est allé trop vite pour les Toulousains. Pour la première fois de la saison, le Tèf a encaissé un but sur un coup franc excentré (Nkoulou, 21ème). Un quart d'heure plus tard, Gignac gagnait son duel à distance face à Ben Yedder en étant à la conclusion d'une superbe action (0-2, 35ème).

Un dénominateur commun sur ces deux réalisations marseillaises : Yago. Déjà critiqué par une grande partie des supporters toulousains, le Burkinabé n'a pas arrangé son cas en provoquant le premier coup franc victorieux, puis s'est complètement troué sur le second but. Coach Casa l'a sanctionné en le faisant sortir dès la 51ème minute. Malheureusement, avec les blessures de Spajic et Grigore, il était difficile de ne pas lui faire confiance au coup d'envoi, à moins d'essayer un jeune sans expérience (Spano).

Toulouse aurait dû marquer

Après la pause, les entrées de Doumbia et Pesic vont stabiliser le milieu de terrain et dynamiser l'attaque. Par deux fois, Nkoulou aurait dû être sanctionné (Pesic qui partait seul au but, puis un gros tacle en pleine surface sur Ben Yedder). L'arbitre de la rencontre, Amaury Delerue était... à la rue. Elle était facile, certes. Nos Toulousains ne méritaient pas de gagner au Vélodrome, certes. Mais ça commence à faire beaucoup depuis le début de la saison.

Cette défaite casse la dynamique des Violets, qui restaient sur quatre matchs sans défaite. Coach Casa devra tirer des enseignements de cette rencontre : il va falloir sérieusement réfléchir au cas Yago ; le duo Trejo - Regattin n'est pas efficace ensemble et Doumbia a gagné sa place de titulaire pour le prochain match. En attaque, Braithwaite aurait pu devenir le héros de la partie en marquant ce premier but. Malheureusement, il a vite disparu de la circulation et semble bien moins en forme que Pesic. Rassurons-nous : nous n'affronterons pas tous les week-ends le leader. Vendredi, c'est la lanterne rouge lensoise qui viendra au Stadium. Cette fois-ci, pas de peur du Vélodrome ou autres excuses : du jeu, des buts et la victoire !

 
Nos derniers articles