Olivier Sadran membre d'un ''cabinet de crise'' avec sept autres grands présidents

Publié le 04 avril 2020 à 00:00 par Anthony Labatut

À en croire les informations de RMC Sport, une cellule extérieure à la LFP s'est créée il y a quelques jours dans un but bien déterminé : sauver économiquement le football français. Elle est composée de huit présidents de Ligue 1 Conforama : Nasser Al-Khelaifi, Jacques-Henri Eyraud, Jean-Pierre Rivère, Nicolas Holveck, Gérard Lopez, Bernard Caiazzo, Jean-Michel Aulas et Olivier Sadran. Ces hommes et leur club respectif représentent à eux seuls 85% du chiffre d'affaires du football en France. Les membres de cette alliance discuteront quotidiennement des contraintes auxquelles est confronté le championnat, et mettront leur réseau à disposition pour tenter de trouver des solutions aux soucis financiers causés par la situation actuelle.

Toujours selon la même source, la LFP a, par exemple, envisagé d'effectuer un prêt de 250 millions d'euros auprès de fonds privés, probablement Américains, si les négociations avec les diffuseurs Canal+ et Bein Sports n'étaient pas fructueuses. C'est le président lillois Gérard Lopez, réputé pour ses affaires aux Etats-Unis, qui pourrait être en charge de l'affaire sous l'impulsion de plusieurs présidents français. 

Une nouvelle fois, le président du TFC Olivier Sadran se montre au premier plan à l'échelon national en plein coeur de cette crise.

Nos derniers articles