Norwich 1-0 TFC : les notes des Toulousains

Publié le 04 août 2019 à 10:45 par Arthur Strobele et Boris Daube

Après leur défaite à Norwich (1-0), voici les notes attribuées aux Violets par notre rédaction.

Reynet (8/10) : Difficile de reprocher quoi que ce soit au portier toulousain, tant il a multiplié les parades durant ce match. Complètement abandonné par sa défense en deuxième mi-temps, il a rempli son rôle de dernier rempart.

Amian (4/10) : Il a su prendre des risques offensifs en première mi-temps, ce qui est assez rare pour être souligné. Souvent à contre-temps en deuxième, voire complètement absent. Le danger est souvent venu de son côté.

Shoji (5/10) : Pas catastrophique, mais pas héroïque non plus.

Rogel (4/10) : De nombreuses approximations ont altéré la performance du géant uruguayen, qui avait pourtant bien débuté ce match.

Sylla (5/10) : Une gosse débauche d’énergie et un apport offensif intéressant lors du premier acte, avant de rentrer dans le rang au retour des vestiaires.

Sanna (3/10) : On n’aime pas mettre ce genre de note à un jeune produit de la formation toulousaine. Mais il est un peu passé à côté de son match. Aligné dans l’axe, devant la défense pour orienter le jeu vers Boisgard et Makengo, il n’a pas souvent fait les bons choix.

Makengo (6,5/10) : Il a touché beaucoup de ballons lors des 45 premières minutes, osant même quelques percées bien senties et bien aidées par sa technique. Moins en vue ensuite.

Boisgard (6/10) : Une débauche d’énergie impressionnante qui a donné du fil à retordre à la formation anglaise. Son jeu en une touche est précieux. Il est peut-être là, notre meneur de jeu.

Dossevi (4/10) : Pas du grand Dossevi aujourd’hui. Le capitaine toulousain a semblé en manque d’imagination face un adversaire bien en place.

Leya Iseka (6/10) : Excentré sur le côté gauche, il a joué de sa force de percussion pour apporter le danger dans le surface des Canaries. Mais uniquement pendant la première mi-temps. On aimerait quand même le revoir dans cette position.

Koulouris (4,5/10) : Quand ça ne veut pas… Malgré une belle reprise de volée sur un centre tendu de Sylla, l’attaquant grec termine cette préparation avec zéro but au compteur. Ses coéquipiers ne l’ont que très peu touché dans la surface. Pas très rassurant, mais laissons-lui du temps.

Du côté des remplaçants, on a bien aimé la rentrée de Gradel et la fougue de Ngoumou. Yaya Sanogo a, quant à lui, bien failli trouvé le chemin des filets sur une frappe qui filait sous la barre.

Nos derniers articles