Mounaïm El Idrissy (AC Ajaccio) : "J'ai reçu des propos racistes en plein match d'un joueur de Rodez"

Publié le 27 février 2022 à 00:47 par JB

Ce samedi, l’AC Ajaccio a battu Rodez (2-1) et s’est rapproche à trois longueurs du TFC. Mais cette rencontre a encore été le théâtre d’un triste événement. À la 26ème minute de jeu, l’attaquant corse Mounaïm El Idrissy est allé voir l’arbitre expliquant qu’il avait été victime de propos raciste de la part d’un adversaire. Les mots “sale arabe” auraient été prononcés à en croire l’Acéiste de 23 ans. La partie a été arrêtée durant trois minutes avant de reprendre, l’arbitre ayant expliqué qu’il n’avait pas la preuve de ce qui se serait déroulé.

Après la rencontre, El Idrissy s’est exprimé sur les réseaux sociaux : “Aujourd’hui, le 26/02/2022, j’ai reçu des propos racistes en plein match d’un joueur de Rodez en Ligue 2. J’espère de tout cœur que des sanctions seront appliquées. Cela ne doit plus exister. Merci à tous pour vos messages et votre soutien.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le RAF n’a pas réagi à cet événement. Pour rappel, la Commission de Discipline de la LFP avait décidé, le 12 janvier dernier, de sanctionner le Toulouse FC d’un retrait d’un point avec sursis suite au comportement d’un individu placé en tribune Brice Taton qui avait proféré des propos à caractère raciste face à Rodez (1-1).

Nos derniers articles