Montanier : "Satisfait" de la victoire, "la situation n'est pas idéale" sur le mercato

Publié le 18 juillet 2021 à 01:13 par JB

Après la victoire face à Rodez en amical (2-0), Philippe Montanier s'est arrêté en conférence de presse. Interview.

Philippe, une victoire, de l'efficacité, que demander de plus ?
"C'était le but. Je trouvais qu'on montait en puissance, mais qu'on avait un problème d'efficacité dans les deux surfaces. Et le football, c'est surtout d'être efficace dans les deux surfaces. C'était donc l'objectif et il a été rempli. On a eu quelques belles situations sur coups de pied arrêtés. Sous la chaleur, ce n'était pas facile, mais les joueurs ont bien répondu. Il fallait ne pas prendre de but, être agressif et le plus haut possible. Ensuite, il fallait mettre de la vitesse dans nos échanges pour arriver dans la surface. Dans l'ensemble, même si tout n'a pas été parfait, c'est satisfaisant."

Ce soir, c'était l'équipe-type avec seulement deux changements sur blessure...
"Je suis un peu chagriné, car j'aurais aimé faire un deuxième match de 90 minutes avec Rodez pour qu'on ait une homogénéité dans les temps de jeu. L'organisation n'a pas pu être possible. Tout le monde doit se tenir prêt, on ne sait pas ce qui peut se passer dans la semaine."

Un mot sur Kelvin Amian, qui est resté en tenue civile ?
"Il y a des contacts avancés, donc on ne prend pas de risque. C'est important pour le club, mais pour l'entraîneur que je suis, c'est une grosse perte, car c'est un très bon défenseur. C'est un secteur où nous avons déjà perdu beaucoup de monde. Sam Sanna a été rassurant à sa place. On a que de la jeunesse derrière et ils ont donné satisfaction. J'espère récupérer Ruben (Gabrielsen) en début de semaine pour apporter de l'expérience."

Quel est le programme à venir pour vous et vos joueurs ?
"Repos dimanche et lundi matin, reprise lundi après-midi. Les blessés auront des soins dès dimanche matin."

Quel bilan tirez-vous de cette préparation et comment vous sentez-vous avant le championnat ?
"On a coché pas mal de cases pour une reprise. On sait qu'on est diminué avec beaucoup de départs et pas de renfort. Les jeunes répondent présent et ils auront leur carte à jouer en début de saison. Est-ce que je suis inquiet ? En général, un entraîneur l'est tout le temps, même quand ça va bien. Je ne suis pas inquiet, mais soucieux. C'est une situation que je connais. C'est vrai que ce n'est pas l'idéal, mais c'est de plus en plus rare d'être dans une situation idéale dès le début du championnat."

Finalement, on sent le TFC plutôt serein ?
"On n'est jamais trop serein, car il faut toujours cette petite part d'appréhension. C'est un match amical, le championnat sera différent. Mais, malgré la chaleur, on a su mettre 20 ou 30% d'intensité en plus par rapport au dernier match amical qui était déjà une bonne rencontre. C'est satisfaisant, il faut garder ce rythme-là."

Nos derniers articles