Mon mercato idéal (premier épisode)

Publié le 08 juillet 2020 à 13:00 par Enzo Portal

Tout au long de cette période des transferts, la rédaction du site LesViolets.Com va vous proposer, comme chaque année, son mercato idéal. Aujourd'hui, voici le mercato idéal de… Enzo Portal, rédacteur pour le site LesViolets.Com.

Avec le rachat par les investisseurs américains et la relégation actée, une nouvelle ère s'ouvre à Toulouse et plus que d'habitude, le mercato estival s'annonce ô combien mouvementé. Première recrue du TFC new-look, Maxime Dupé débarque en provenance du FC Nantes et vient remplacer Baptiste Reynet. Arrivée prometteuse, il n'en reste pas moins d'autres dossiers importants à régler.

Conserver les jeunes

S'il y a bien une chose dont le Tèf peut se targuer d'avoir, c'est un centre de formation performant. En Ligue 2, s'appuyer sur la génération finaliste de la Gambardella, représente une chance pour le TFC. Cette stratégie assure au club des ressources financières stables et suffisantes pour attirer de bons joueurs. D'un point de vue économique, c'est un atout non-négligeable. Cette saison, le grand défi de Damien Comolli sera de conserver les jeunes et notamment Manu Koné ou encore Bafodé Diakité, les deux étant très courtisés.

Rebâtir une nouvelle défense

L'arrière-garde devra se construire autour d'un homme : Ruben Gabrielsen.
Avec une descente à l'échelon inférieur, un exode massif de joueurs est à prévoir. Ainsi, au poste de latéral droit, on peut penser que Kelvin Amian quittera le navire toulousain, il ne resterait plus que Steven Moreira à droite. Pour pallier ce départ, la cellule de recrutement pourrait tenter d'attirer Gédéon Kalulu, très bon avec l'AC Ajaccio ou rapatrier Medhi Zeffane, désormais au Krylya Sovetov en Russie. Ivan Balliu, aujourd'hui à Almeria est aussi une piste intéressante. Pour rappel, il était du projet messin lors de la remontée en L1.

De l'autre côté à gauche, Issiaga Sylla, qui suscite l'intérêt de plusieurs écuries, ne devrait pas rester. Mathieu Goncalves et Moussa Diarra seront donc en concurrence pour le poste, mais il n'est pas impossible de voir un latéral gauche débarquer sur l'île du Ramier. Dans ce cas-là, j'opterai pour deux anciens pensionnaires de L1 qui jouent en Turquie : Pierre-Yves Polomat (Genclerbirligi) et Fabrice N'Sakala (Alanyaspor). En France, Florian Miguel du côté de Nîmes a tout d'une option pertinente comme Vital N'Simba du Clermont Foot.

En ce qui concerne la défense centrale, les postes sont assez fournis. En cas de départ, Aymen Abdennour, favorable à un retour au Tèf, pourrait être une bonne recrue d'expérience pour encadrer les jeunes et être le leader de cette équipe. Grâce au réseau de Comolli, Mathias Jorgensen dit "Zanka", prêté par Fenerbahce au Fortuna Düsseldorf dont la descente en Bundesliga2 est actée, est un pari plus que tentant.

Apporter de l'expérience dans l’entrejeu

Autour des jeunes Pitchouns, il sera essentiel de recruter des joueurs d'expérience pour les encadrer. Plusieurs noms seraient intéressants tels Bongani Zungu d'Amiens, Thomas Mangani d'Angers qui présenterait le profil idéal ou encore Samba Sow (en photo), coéquipier de John Bostock à Nottingham Forest. Après des passages en Turquie et en Russie, un retour en France pourrait plaire au milieu malien, lui qui a débuté sa carrière au RC Lens.

Par ailleurs, Toulouse serait inspiré de s'intéresser à un ancien de la Ligue 1 : Charles Kaboré. Agé de 32 ans, le milieu burkinabais du Dinamo Moscou est à 1 an de la fin de son contrat et représenterait une opportunité en or pour le TFC. Parmi les autres jolis coups à tenter, je cocherai le nom de Mauricio Isla, sans club depuis juin. Le Chilien a connu Damien Comolli à Fenerbahce et apporterait ainsi toute sa grinta.

Pourquoi ne pas faire revenir Jean-Daniel Akpa Akpro, histoire de boucler la boucle ? Actuellement en Série B, un retour là où tout a commencé pourrait être envisageable d'autant plus que son âme de guerrier a cruellement manqué au Tèf ces dernières années.

Plusieurs autres profils expérimentés mériteraient d'être approfondis comme Paul Lasne de Brest, Benjamin Corgnet qui n'a participé qu'à 6 matchs avec Strasbourg cette saison ou encore l'ancien lensois Guillaume Gillet, non prolongé avec l'écurie nordiste, mais qui vient d'être recruté par Charleroi.

Une attaque à reconstruire

Avec les départs actés de Max-Alain Gradel, Matthieu Dossevi, Quentin Boisgard et peut-être celui de Wesley Saïd, un recrutement sur la ligne offensive s'impose. La belle affaire de ce mercato se nomme Maxime Barthelmé, meilleur passeur de l'exercice précédent avec Troyes. Il serait une recrue de choix pour Patrice Garande et son staff. Pour remplacer l'ancien joueur de Pau, Stoichkov, milieu offensif d'Alcorcon (D2 espagnole), présente un profil similaire. Très technique, il en est déjà à 16 réalisations de l'autre côté des Pyrénées. Toujours en Espagne, Yannis Salibur, qui cherche à se relancer, pourrait voir d'un bon œil un retour en France. Sur les ailes, un autre joueur m'a tapé dans l'œil : Jérémie Bela, actuellement en D2 anglaise à Birmingham City, réalise de belles choses avec le club britannique. Il est passé par la D2 espagnole du côté d'Albacete et a connu la Ligue 2 avec Lens et Dijon.

Parvenir à conserver Efthymios Koulouris serait sans doute l'un des meilleurs coups du TFC. Je suis persuadé qu'en Ligue 2, il terminera parmi les meilleurs buteurs du championnat. Si son départ venait à se concrétiser, Ibrahim Sissoko, auteur de 15 buts avec les Chamois Niortais, peut être une belle alternative.
D'autres pistes séduisantes sont à explorer comme Florian Sotoca à Lens et Florian Ayé, qui devrait descendre avec Brescia et qui jouait au Clermont Foot l'an passé.

En D2 espagnole, Armando Sadiku auteur de 42% des buts de Malaga cette saison avec 13 réalisations semble être une bonne pioche. Très bon de la tête et véritable renard des surfaces, il a tout pour inscrire une bonne dizaine de buts en L2. Un transfert sec ou un nouveau prêt pour cet Albanais de 29 ans semble tout à fait possible. Deux autres paris valent le mérite d'être tentés : Pablo Chavarria, qui ne joue que très peu à Majorque et Diafra Sakho, passé par Rennes et désormais au Neuchâtel Xamax.

Nos derniers articles