Metz 1-1 TFC : 1 point de justesse, 2 points de perdus

Publié le 04 mars 2018 à 00:00 par Pierre Pambrun


Pour ce déplacement en Lorraine, Michaël Debève remodèle son onze en se passant de Yago, Imbula et Sanogo, au profit de Jullien, Blin et Delort. Au coup d’envoi à Saint-Symphorien, la brume règne au-dessus de la pelouse avec un taux d’humidité de 95 % et un seul petit degré. Un grand écart comparé aux 18 °C printaniers enregistrés dans la ville rose !

Les premières minutes voient un TFC assez à l’aise. Delort, Blin et Gradel s’illustrent, mais trop brouillons. La première frappe, messine, passe largement à côté à la 10ème. Petit à petit, les milieux de terrain grenats trouvent leurs marques avec Cohade et Dossevi systématiquement à la manœuvre. Metz capture le ballon et Toulouse subit. Vers la demi-heure, nos protégés reprennent l’initiative. D’abord par Corentin Jean dont la frappe cadrée rebondit sur les gants du gardien. Puis par Sangaré, bien servi par Amian Adou, dont la tête plongeante du point de penalty passe à côté. En réponse, Dossevi déborde, au nez et à la barbe de Moubandjé, et centre pour Roux qui ouvre le score d’une tête facile devant Diop totalement passif. 1-0 ! Peu après, Gradel, piqué au vif, fait le show sur son côté, mais son dangereux centre fuyant ne trouve personne. Palmieri, lui, trouve ensuite les jambes de notre attaquant ivoirien qu’il décanille d’un tacle incontrôlé, crampons décollés du sol. La sanction tombe pour l’ancien bastiais : carton rouge ! Juste avant la pause, la plus grosse occasion appartient aux visiteurs. Delort adresse un ballon piqué millimétré à Jullien dont la tête à bout portant est repoussée par Kawashima.

Mi-temps. J’attribue mes bons points à Sangaré et Amian, très propres. Les mauvais vont à Moubandjé et Diop, pas au niveau face au dernier de Ligue 1.

La reprise du Téfécé est énergique. Les tirs avec conviction de Sangaré (bloqué par le gardien) puis d’Amian Adou (non cadré) en témoignent. Jullien participe également aux offensives. Sa bonne tête, dans la ligne de mire, à la 51ème se trouve malheureusement détournée par le genou de Sangaré. Debève fait tourner peu avant l’heure de jeu : les Suédois Durmaz et Toivonen entrent. Les Violets (en blanc ce soir) dominent outrageusement, sans conclure. A l’image de Delort qui mange la feuille de match lorsqu’il ne cadre pas à 5 mètres du but ! Pour le dernier quart d’heure, la pluie tombe alors que la pression toulousaine retombe. Notre temps faible profite aux locaux, proches de marquer. Heureusement, ils n’y parviennent pas, au contraire d’Amian Adou (très bon ce soir), bien servi par Mubele récemment entré en jeu. 1-1 (84ème). Ouf ! Jusqu’à la fin, les occasions se succèdent de part et d’autre, sans changer le score qui en reste là.

Tout le monde a bien transpiré. Tout le monde a bien joué des coudes. Malheureusement, notre attaque n’est pas capable de concrétiser ses nombreuses opportunités et lâche deux points face à la lanterne rouge...

Photo : fcmetz.com

Nos derniers articles