Mercato : Wamangituka, une piste encore active ou pas ?

Publié le 22 juin 2019 à 00:00 par JB

La venue de Efthymios Koulouris va-t-elle mettre un terme à toutes les autres pistes lancées par le TFC en attaque ? Selon Le Parisien, “Toulouse est toujours en course” pour le transfert de Silas Wamangituka du Paris FC. Benfica, Liverpool, l’OM et le FC Bruges sont également des pistes concrètes pour l’attaquant révélé cette saison en Ligue 2 (11 buts).

Toulouse peut-il faire venir Wamangituka en plus de Koulouris ? À l’heure où nous écrivons ces lignes, cela semble tout à fait improbable. D’abord pour des raisons économiques, car le club a dépensé 3,5 millions d’euros pour faire signer le Grec et le Paris FC a déjà refusé des offres allant jusqu’à 5M. Certaines sources affirment que les Franciliens espèrent 7 millions pour lâcher leur pépite. Une somme que ne pourra pas investir le Tèf, d’autant que différents autres postes sont à renforcer (un à deux milieux de terrain et un défenseur central).

Ensuite, en comptant Koulouris, le TFC compte trois attaquants de pointe avec Aaron Leya Iseka et Yaya Sanogo. Dans le schéma imaginé par Alain Casanova à une pointe, c’est trop. Si l’international Espoirs belge a toujours la cote auprès de l’entraîneur toulousain, Sanogo peut partir. Mais va-t-il trouver un club capable de lui offrir un joli salaire, estimé à 80 000 euros brut au Tèf ? Son départ pourra débloquer du budget, notamment de la masse salariale, pour d’autres arrivées.

Nos derniers articles