Mercato : Pour le milieu, ça part dans tous les sens

Publié le 15 août 2017 à 00:00 par JB

La journée de lundi a été mouvementée pour le recrutement du nouveau milieu de terrain du TFC. Le point complet.

Jordan Ferri, la priorité
Début juin, le milieu lyonnais et Andy Delort étaient en vacances ensemble en Grèce. Les deux amis ont-ils évoqué une future arrivée de Ferri au TFC ? Deux mois plus tard, Toulouse propose un prêt sans option d'achat à Lyon. Jean-Michel Aulas vient d'annoncer qu'il avait refusé la proposition, via Twitter. Mais quand on connaît le président lyonnais et la situation du joueur, qui veut venir au Stadium, le dossier n'est pas totalement refermé.

L'OL pourrait céder si le Tèf venait à aligner les millions d'euros pour un transfert sec. Le site Transfermarkt évalue Ferri à 6 millions d'euros puisqu'il est sous contrat jusqu'en 2020. Une somme que Toulouse ne mettra jamais sur la table. Quel est le montant maximal pour le Tèf et la somme minimum demandée par Lyon ? Ce sera l'un des enjeux des prochaines heures.

Clément Grenier, l'alternative
En cas d'échec pour Ferri, le Tèf s'est également renseigné sur le cas de Clément Grenier. Le Lyonnais n'a pas disputé la moindre minute de jeu en Ligue 1 cette saison et sort d'un prêt très compliqué de cinq mois à la Roma (7 matchs). Le montant de son transfert pourrait être dans les cordes du Tèf (moins de 5 millions d'euros), d'autant qu'il ne lui reste plus qu'une année de contrat dans le Rhône. Mais Grenier a-t-il vraiment envie de venir à Toulouse ? Et que dire du salaire XXL que touche le milieu de terrain à l'OL : 320 000 euros brut par mois. Même en le divisant par deux, le Tèf ne devrait pas pouvoir s'aligner...

Les pistes étrangères
Face à la difficulté des négociations avec l'OL et à la pénurie de milieu français sur le marché, Pascal Dupraz et la cellule de recrutement se tournent logiquement vers l'étranger. La piste menant à Jakob Johansson semble se compliquer de jour en jour. L'AEK Athènes a déjà refusé l'offre toulousaine à hauteur de 1,5 million d'euros et un pourcentage à la revente. Depuis, Valence, Malaga, Séville et des clubs allemands sont entrés dans la course pour l'engager.

La dernière piste est arrivée de Belgique avec Sébastien Siani, buteur au Vélodrome contre l'OM fin juillet lors du troisième tour de la Ligue Europa. L'international camerounais présente le fameux profil expérimenté tant voulu par Dupraz (capitaine dans son club, 30 ans).

Nul doute que d'autres pistes secrètes sont explorées par la direction du TFC. L'objectif est clair : faire signer un milieu de terrain avant la fin de la semaine. Les coups de téléphone ne s’arrêteront pas pour autant puisque la direction et les recruteurs du TFC devront ensuite recruter un ailier avant le 31 août.

Nos derniers articles