Mercato : Onaiwu moitié moins cher que Bayo

Publié le 21 juillet 2021 à 13:43 par JB

En attaque, la priorité de Damien Comolli et Philippe Montanier étaient de conserver Vakoun Bayo. Le président toulousain avait proposé à l’Ivoirien de revenir à Toulouse, sans pouvoir néanmoins lever l’option d’achat dealée l’été dernier - environ 1,5 million d’euros - pour des raisons économiques. Finalement, “l’hélicoptère” n’a pas retenu l’offre violette et s’est engagée avec La Gantoise, qui a versé 1,6 million d’euros au Celtic Glasgow pour le recruter et lui faire signer un contrat jusqu’en 2025. Un montant bien trop élevé pour le TFC, obligé de dégraisser et de faire attention à ses finances à cause de la non-montée et de la baisse drastique des trois télé.

Toulouse a donc jeté son dévolu sur Ado Onaiwu. Le montant du transfert est estimé entre 750 000 et 800 000 euros pour trois ans de contrat. Une économie importante a donc été réalisée dans cet achat, même si les incertitudes sont grandes. Le buteur de 25 ans va-t-il s’adapter au championnat français ? En cas de réussite, le Tèf pourra se targuer d’avoir réalisé un joli coup puisque le Japonais possède une valeur marchande de 1,2 million d’euros sur Transfermarkt, contre 1 million tout rond pour Bayo.

Reste que le numéro 1 au poste d’attaquant s’appelle Rhys Healey. Recruté pour un demi-million il y a un an, l’Anglais a terminé meilleur buteur du club la saison dernière et vient d’inscrire un sublime but face à Rodez samedi (2-0). Si son intersaison a été émaillée de petits pépins (mollet puis adducteur/psoas), le natif de Manchester pourra bel et bien tenir sa place samedi pour démarrer une nouvelle saison de Ligue 2.

Nos derniers articles