Mercato : Nos idées pour un joueur offensif

Publié le 12 juillet 2019 à 11:25 par Arthur Stroebele

À en croire les dernières rumeurs, Toulouse serait à la recherche d’un joueur offensif pouvant évoluer dans les couloirs, ou au poste de numéro 10, après les départs de Jimmy Durmaz et Manu Garcia. Voici nos cinq idées pour ce mercato, sans compter Wesley Saïd, qui souhaite venir, mais qui est actuellement bloqué par Dijon.

Naïm Sliti (26 ans, Dijon, Tunisie)

Déjà pisté par le TFC il y a quelques années, Naïm Sliti est désormais tout proche du départ à Dijon. Il l’a lui-même affirmé, il veut aller voir ailleurs. L’international tunisien est convoité, en France comme à l’étranger, et son départ devrait lui permettre de franchir un palier. Il devrait se monnayer entre 6 et 8 millions d’euros. Problème : pas sûr que rejoindre Toulouse, à l’heure actuelle, offre davantage de perspectives que Dijon. Mais sa qualité technique balle au pied, et sa capacité à jouer derrière l’attaquant feraient (très) largement oublier Durmaz et Garcia.

Gabriel Boschilia (23 ans, Monaco, Argentine)

L’un des bons coups du mercato ? Prêté à Nantes l’an passé, Boschilia a été l’un des Jaune et Vert les plus réguliers. Mais il a peu à peu disparu du onze de départ nantais, peut-être à cause d’une option d’achat obligatoire en fonction du nombre de matchs joués. Monaco doit impérativement dégraisser un groupe pléthorique et Boschilia pourrait faire ses valises. À l’aise sur l’aile ou en numéro 10, il comblerait parfaitement les carences de l’effectif violet. Un transfert semble onéreux, mais un nouveau prêt peut-être envisagé.

Edison Flores (25 ans, Morelia (Mexique), Pérou)

La Copa América peut donner des idées. Auteur d’une compétition remarquée, le Pérou est parvenu à se hisser jusqu’en finale notamment grâce à Flores, qui a ouvert le score en demi-finale contre le Chili. L’ailier de poche (1m70) est un incontournable de la sélection blanquirroja, et sa vivacité pourrait mettre le feu à quelques défenses de Ligue 1. Reste à savoir la question de l’adaptation à la France, mais son prix ne devrait pas être trop élevé (estimé à 1 million d’euro sur Transfermarkt).

Samman Ghoddos (25 ans, Amiens, Iran)

Petite star à Amiens, Ghoddos a montré de belles dispositions pour sa première année en France (4 buts, 4 passes décisives). L’Iranien, doté d’une superbe frappe de balle, est capable d’évoluer sur tous les fronts de l’attaque. Mais dans tous les cas, il sera compliqué de l’arracher de la Picardie, où il sera sans conteste l’un des leaders de la formation de Luka Elsner.

Alvaro Vadillo (24 ans, Grenade, Espagne)

Un coup à la Oscar Trejo. Meilleur passeur de deuxième division espagnole (11 passes décisives, 4 buts), Vadillo a été l’un des grands artisans de la remontée de Grenade en Liga. Malgré des expériences mitigées au Bétis Séville et à Huesca, l’ailier gauche semble en pleine forme et débarrassé de blessures auparavant récurrentes. Alain Casanova aime les Espagnols, et voir débarquer un Ibérique au TFC n’aurait rien de surprenant.

Nos derniers articles