Mercato : Le président de Dijon, un habitué des transferts qui s'éternisent

Publié le 02 août 2019 à 07:46 par JB

Depuis début juillet, Wesley Saïd tente de rejoindre le TFC et est parti au clash avec Dijon. En effet, le président du DFCO, Olivier Delcourt ne cesse de réclamer plus d'argent et attend désormais 8 millions, quand le Tèf est d'accord pour en mettre 7 sur la table.

L'été dernier, Delcourt avait également fait des siennes dans le transfert de Baptiste Reynet vers Toulouse. Pourtant très peu loquace, Olivier Sadran avait dû intervenir en conférence de presse pour débloquer cette arrivée : "Aujourd’hui, le dossier est très compliqué, car, très objectivement, les sommes demandées pour cet excellent gardien ne correspondent pas à ce qu’on peut payer et au marché. On est prêt à faire beaucoup, on a modifié notre première offre, nous sommes très motivés sur ce dossier. Mais, le président de Dijon demande un prix qui n’existe pas pour un gardien, c’est son droit…” Quelques jours plus tard, Reynet arrivait au TFC pour moins de 4 millions d'euros.

Ce même Reynet aurait pu rejoindre Montpellier lors de l'été 2017. Le site AllezPaillade se souvient du comportement de Delcourt à l'époque : "Le président dijonnais avait fixé un prix pour son portier avant de l’augmenter devant l’offre de Laurent Nicollin qui, pourtant, correspondait à ses premières attentes. Prétextant alors ne pas vouloir vendre son gardien à un club du même calibre que le sien pour le vendre un an plus tard… au TFC."

Quel sera le dénouement concernant Wesley Saïd ? Le mercato va encore durer un mois...

Nos derniers articles