Mercato : Issiar Dia, une bonne idée ?

Publié le 03 juillet 2012 à 15:03 par jbredac

Issiar Dia, ça vous dit quelque chose ? En effet, voila maintenant deux saisons que le TFC le suit plus ou moins, avec une offre concrète faite à son ancien club en 2010 (Nancy), mais trop éloignée des exigences nancéiennes à l'époque.

L'approche toulousaine
Le 26 mai 2010, AllezTFC.Com vous informait que le club avait fait une première proposition pour le buteur franco-sénégalais. Après avoir essuyé un premier refus de la part du président de l'ASNL, Olivier Sadran était repassé à l'action un mois plus tard avec 6 millions d'euros, en vain. En effet, les attentes de l'équipe lorraine étaient trop éloignées des possibilités financières toulousaines (10 millions). De plus, le joueur lui-même n'avait pas l'air emballé à l'idée de rejoindre les troupes de Casanova : "Toulouse est un bon club de L1 mais Nancy aussi. Si je veux partir, c'est pour franchir un palier sportif plus élevé."

Amiens, Nancy puis Fenerbahçe
Talentueux, le jeune Dia débute sa carrière à 17 ans avec Amiens. Il marque 8 buts en 33 matchs de Ligue 2, et décide au début de sa troisième saison de rejoindre la Ligue 1 avec Nancy. Sa première confrontation en première division est d'ailleurs contre le TFC.
En Lorraine, il découvre aussi l'Europa League, compétition dans laquelle il jouera 11 rencontres pour seulement 1 réalisation. Et c'est à peu de choses près le même rythme en championnat, avec 13 buts marqués pour 115 journées.

Le 21 juillet 2010, il part pour la Turquie avec un montant de transfert qui tourne autour de 6,5 millions d'euros. Bien loin des 10 réclamés pour Toulouse... S'en suivent alors deux saisons moyennes avec le club stambouliote, même s'il fait trembler les filets à 5 reprises en 41 matchs.

Actuellement
A 25 ans, Issiar Dia a toujours la cote en France. Marseille, Montpellier et dernièrement Lille se seraient penchés sur le dossier du joueur. Et Toulouse ne figure pas dans la liste des prétendants. Pourtant, il peut correspondre au profil recherché par l'entraineur et le président, un vrai milieu offensif droit (capable de jouer à gauche). Aucune offre n'a encore été faite à l'équipe d'Istanbul, mais la situation risque de se décanter dans les prochains jours. Avec pourquoi pas un intérêt du TFC, à la recherche d'un ailier polyvalent ?

Nos derniers articles