Mercato : Gradel, entre envie de partir et volonté d'asseoir sa puissance au TFC

Publié le 11 juillet 2019 à 08:45 par JB

Max-Alain Gradel a laissé le TFC en Ligue 1 grâce à ses 11 buts et 5 passes décisives. Mais l’Ivoirien a également fait planer un grand doute sur sa volonté de rester au TFC. "On va discuter avec le président. J'ai besoin de savoir ce que le club a vraiment envie de faire dans les années à venir. Si ça me convient tant mieux, sinon on prendra une décision. (...) On ne peut pas toujours jouer sans ambition. Quand on est trop dans une manière qui ne permet pas d'avancer, c'est pas qu'on 'se fait chier’, mais on commence à trop réfléchir” avait expliqué MAG mi-mai.

Depuis, Max-Alain Gradel et Olivier Sadran ne se sont pas croisés, puisque le capitaine toulousain a rapidement rejoint sa sélection de Côte d’Ivoire pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations. Après plusieurs semaines de réflexion, sa volonté est claire : quitter le Tèf. Des contacts sont en cours avec plusieurs formations et un départ pour l'Asie n’est pas à exclure.

Quelle sera la position du TFC et de Sadran ? À quel montant acceptera-t-il de laisser partir son joueur de 31 ans au salaire record (estimé à 190 000 euros brut par mois) ? Dans l’entourage du joueur, certains aimeraient le voir rester une année supplémentaire avec le maillot violet, d’autant que ces derniers mois ont été compliqués pour lui avec un rendement en chute libre (3 buts en Ligue 1 lors des matchs retour, contre 8 sur la phase aller, Gradel a également perdu sa place de titulaire avec les Éléphants à la CAN).

Alain Casanova a fait de Gradel son leader absolu sur et en dehors du terrain, quitte à agacer certains joueurs de l’effectif. L’international ivoirien connaît sa puissance au sein du Tèf et aurait même déjà fait savoir à son entraîneur qu’il ne voulait pas évoluer au côté de Ryad Boudebouz, potentielle recrue, s’il venait à prolonger son aventure toulousaine.

Nos derniers articles