Mercato : Combien de joueurs arriveront au TFC cet été ? Le point ici !

Publié le 16 mai 2019 à 00:00 par JB

Le mercato d’été ouvrira ses portes le 11 juin, pour se clôturer le 2 septembre 2019. Dans les coulisses, les clubs travaillent d’ores et déjà pour préparer les départs et cibler leurs recrues. À ce jour entre 3 et 5 joueurs sont attendus au TFC.

Gardiens : qui en numéro 3 ?

Baptiste Reynet et Mauro Goicoechea, qui a récemment prolongé, ne partiront pas. Marc Vidal, en fin de contrat, est sur le départ. Le club recrutera-t-il un numéro 3 ou fera-t-il confiance à ses jeunes (Carvalho ou Himeur) ?

Un défenseur central recherché, éventuellement un latéral gauche

Derrière, la priorité est de recruter un défenseur central pour succéder à Christopher Jullien qui sera vendu. Un premier nom est sorti dans la presse, celui de Jean-Kévin Duverne (Lens). Toulouse aimerait idéalement un profil expérimenté pour accompagner Gen Shoji. Olivier Sadran a signifié à Kelvin Amian sa volonté de le conserver.

Alain Casanova aimerait aussi recruter un latéral gauche pour concurrencer Issiaga Sylla, puisque François Moubandje, en fin de contrat, ne prolongera pas. Le club testera aussi les deux Pitchouns Moussa Diarra et Mathieu Goncalves lors des matchs amicaux.

Un à deux milieux

Yannick Cahuzac partant pour Lens et John Bostock ayant déçu, un milieu de terrain sera recruté. Les joueurs prêtés dans ce secteur (Alexis Blin, Jessy Pi, Yann Bodiger) ne reviendront probablement pas. Le Tèf s’est renseigné sur Mehdi Abeid de Dijon, qui présente l’avantage d’être libre de tout contrat fin juin. Casanova est un admirateur de Teji Savanier, mais qui préfèrerait s’engager avec Montpellier.

Toulouse n’a pas encore pris de décision concernant Manu Garcia (fin de prêt) et Jimmy Durmaz (fin de contrat). Un des deux, voire les deux, pourrai(en)t rester. Sinon, un deuxième renfort dans ce secteur sera recherché. Ibrahim Sangaré recevra des offres, mais Olivier Sadran souhaite le garder une année supplémentaire.

Un attaquant ciblé

Aaron Leya Iseka et Yaya Sanogo n’ont marqué que trois buts cette saison. Casanova a donc demandé à sa cellule de recrutement des CV de buteurs, pouvant évoluer seuls devant et aimant prendre la profondeur. Un budget de 4 à 5 millions d’euros a été planifié. Vedat Muriqi, une des révélations du championnat turc, est bel et bien observé, mais Fenerbahçe semble avoir une longueur d’avance sur ce dossier. Le cas de Max-Alain Gradel devra également être rapidement réglé.

L’idée d’Alain Casanova, qui sera l’entraîneur toulousain la saison prochaine, est claire : compter sur un groupe restreint de 18 joueurs professionnels et s’appuyer en plus sur la dizaine de néo-pros avec la création d’un groupe élite (lire ci-dessous).

Nos derniers articles