Mbia : "Honorer les couleurs du TFC"

Publié le 12 septembre 2018 à 14:30 par JB

En attendant son retour à la compétition, Stéphane Mbia s’entraîne avec le groupe depuis plusieurs jours et a donné une conférence de presse suite à sa signature pour un an avec le Tèf.

Stéphane, pourquoi avoir signé au TFC ?
Stéphane Mbia : “Le discours de l’entraîneur a été super excitant et j’étais super content de retrouver la Ligue 1. J’ai eu plusieurs contacts avec des clubs à l’étranger, mais ma femme voulait qu’on rentre en France, par rapport aux enfants.

Comment s’est passée votre arrivée à Toulouse ?
Alain Casanova a appelé Manuel Pellegrini, qui était mon manager en Chine, et ça a facilité mon arrivée à Toulouse. Le coach a eu un discours exceptionnel, il voulait absolument que je vienne ici. Malgré toutes les offres que j’ai reçues, je n’ai eu qu’un contact franc : avec le TFC, via Alain Casanova.

Pourquoi être allé jouer en Chine pendant deux ans ?
Le projet était intéressant, et je ne vais pas vous cacher qu’il y avait aussi l’aspect financier. Mais j’étais seul, sans ma femme et mes enfants. J’ai donc fait le choix de rentrer en Europe.

Quels sont vos souvenirs avec la Ligue 1, que vous avez quittée depuis 2012 ?
Au début des années 2000, avant Rennes, j’ai même failli à Toulouse. J’avais fait des essais avec la réserve, et c’est même Achille Emana qui m’a présenté au groupe professionnel à l’époque. Finalement, je n’ai pas signé, mais nous avons gardé de bonnes relations avec Emana. Pour moi, la France, c’est là où tout a commencé.

Vous pouvez jouer à deux postes : défenseur central et milieu de terrain. Votre préférence ?
Peu importe… Désormais, c’est à moi de montrer tout ce que je peux avec ce groupe. Je suis au service du collectif, là où le coach me mettra, je répondrai présent. Je suis un gagneur, je ne lâche jamais rien. Dans ma tête, je repars de zéro. J’arrive dans un collectif déjà conçu, et c’est à moi de me fondre dans la masse.

Que savez-vous du TFC ?
Ce club a un passé et du caractère. J’ai été en contact avec des personnes intelligentes et qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour que le TFC aille le plus haut possible. Je me dois d’honorer ces couleurs.

Comment vous sentez-vous physiquement ?
La préparation suit son cours. J’attends désormais le feu vert du staff. J’ai quitté la Chine fin mars. Mon dernier match remonte à… Je ne m’en souviens même plus ! C’était il y a longtemps. Entre-temps, j’étais avec un préparateur physique, notamment à Séville où je suis allé en revenant en Europe. C’est certain que je dois retrouver la compétition rapidement.

Un mot sur la CAN qui se déroulera au Cameroun en janvier prochain. Souhaitez-vous y participer ?
Ça fait rêver, et surtout dans son pays… Mais ma priorité pour le moment est de rejouer en Ligue 1, avec le TFC. Je veux donner satisfaction ici et rendre la confiance qu’ils ont pu m’accorder en me faisant signer ce contrat.

Nos derniers articles