Max-Alain Gradel, un exemple à l'UNFP

Publié le 09 octobre 2019 à 08:12 par Anthony Labatut


Sylvain Kastendeuch, ancien joueur professionnel passé par le TFC entre 1993 et 1994, est aujourd'hui coprésident de l'UNFP. La semaine dernière, le natif d'Hayange est passé au Stadium pour présenter aux joueurs toulousains le syndicat des joueurs de football professionnels. Dans un entretien accordé à La Dépêche du Midi, Kastendeuch a expliqué l'objectif de son intervention : ''L'idée est de favoriser l'engagement sociétal des joueurs. Aujourd'hui, sur près de 1 300 joueurs professionnels, il y en a environ 20% qui sont engagés pour des causes diverses. L'idée était de proposer aux autres de s'engager sur des projets. Cela peut enrichir les joueurs de s'ouvrir un peu et de passer du temps à essayer d'améliorer les choses autour d'eux. En arrière-plan, nous voulons aussi que l'image des footballeurs s'améliore''.

Certains joueurs violets font déjà partie de ce projet : ''Max-Alain Gradel est un exemple. Il a reçu un prix lors des Trophées UNFP il y a deux ans pour sa fondation en Afrique (FMG). Une fondation qui vient en aide aux enfants gravement malades.''.

Nos derniers articles