Malgré Gabrielsen, le miracle n'a pas eu lieu pour la Norvège

Publié le 18 November 2020 à 23:15 par Christophe Canard

Les Norvégiens devaient battre ce mercredi soir l’Autriche à Vienne par deux buts d’écart ou en marquant trois buts pour espérer se qualifier pour la Ligue A de la Ligue des Nations, et rejoindre ainsi les plus grands pays européens dans cette toute jeune compétition. Et suite à un cas positif au Covid, la totalité des 23 joueurs norvégiens avait été mis en quarantaine. C’est donc une équipe B qui se présentait à l’Ernst Happel Stadion. C’est dans ce contexte que Ruben Gabrielsen avait été rappelé en équipe nationale. Le capitaine Toulousain était d’ailleurs titulaire dans le 11 de départ scandinave. Après une première mi-temps pauvre en occasions, les Norvégiens ont entrevu la lueur du miracle puisque ce sont eux qui ont ouvert le score à la 61ème minute par l’intermédiaire de Zahid, sur le service de Veton Berisha (le frère du joueur rémois Valon Berisha, qui lui est international kosovare). Ruben récupèrera même le brassard de capitaine à la sortie de Möller Daehli à la 67ème. Mais c’est le Lorientais Grbic, dans les arrêts de jeu à la 94ème minute, qui a ramené les Autrichiens à égalité, et enterré ainsi les espoirs de la Norvège.

Si le viking Violet a été sobre et appliqué pendant tout le match, il est apparu quelque peu en dessous physiquement, ayant même des crampes en fin de rencontre. C’est d’ailleurs lui qui est un peu loin de Grbic au marquage sur l’égalisation autrichienne. Pourra-t-il enchaîner dès samedi à Chambly ? C’est ce que devra décider le staff à son retour sur les bords de la Garonne avant vendredi.

Nos derniers articles