Les joueurs du TFC passent en chômage partiel, voici toutes les explications

Publié le 30 March 2020 à 18:16 par JB

Après avoir passé 15 jours en congés payés, les joueurs du TFC ont été mis au chômage partiel, comme la quasi-totalité des autres formations de Ligue 1. En clair, le club paiera désormais chaque membre de son effectif à 70% de sa rémunération brute (environ 84% du net). L’État remboursera ensuite le Tèf dans la limite de 4850 euros par salarié. Selon différents spécialistes, cela permettra aux clubs professionnels d’économiser entre 20% et 30% de leur masse salariale.

Prenons un cas concret : Max-Alain Gradel touche, en temps normal, 190 000 euros brut par mois selon les dernières estimations de L’Équipe. Le TFC économisera donc 57 000 euros (30% du brut) et récupérera 4850 euros auprès de l’État, soit au total 61 850 euros chaque mois. L’Ivoirien, lui, devra se contenter de 133 000 euros brut.

Pour Canal+, Baptiste Reynet est revenu sur cette mesure prise aujourd’hui par le TFC : “C’est tout naturellement qu’on l’a accepté. C’est une période compliquée pour les clubs financièrement avec les droits télé. On est prêt à faire des efforts pour le club.

Pour être totalement complet à ce sujet, des discussions sont actuellement encours entre la LFP et les différents syndicats de clubs et de joueurs pour une baisse plus importante des salaires, comme cela se fait au Barça et en Italie.

Nos derniers articles