Les cinq questions autour de la saison du TFC

Publié le 09 août 2019 à 16:15 par JB

La saison de Ligue 1 2019/2020 démarre ce samedi pour le TFC. Voici cinq questions autour de ce nouvel exercice.

Combien de jeunes vont s'imposer ?

C'est une des nouveautés au TFC : la création d'un groupe Elite, majoritairement composé des jeunes qui ont atteint la finale de Gambardella. Ils s'entraîneront au quotidien avec le groupe pro et auront le droit à quatre séances supplémentaires par semaine pour atteindre le niveau Ligue 1 le plus rapidement possible. Bafodé Diakité, Kalidou Sidibé, Manu Koné et Nathan Ngoumou ont déjà découvert la L1. Les reverra-t-on cette année ? Quel sera le prochain entre Moussa Diarra, Mathieu Goncalves, Anthony Rouault, Sam Sanna, Adil Taoui, Amine Adli ou encore Killian Corredor ?

La défense va-t-elle tenir ?

A l'heure où nous écrivons ces lignes, Alain Casanova a annoncé qu'il ne souhaitait pas recruter un défenseur supplémentaire. Diakité et Amian suffiront-ils derrière Rogel et Shoji ? Diarra et Goncalves sont-ils viables pour concurrencer Sylla ? Moreira peut-il titiller Amian ? Reynet va-t-il retrouver son niveau ? Oui, les interrogations sont nombreuses...

Comment Casanova va gérer la concurrence devant ?

Gradel, Saïd, Dossevi, Boisgard, Ngoumou, Jean, Adli, Taoui, Leya Iseka, Sanogo, Koulouris... Tous ces joueurs espèrent avoir du temps de jeu. Si certains sont assurés de l'avoir (Gradel capitaine, Dossevi vice-capitaine), le coach devra trouver la bonne formule. Certains seront forcément sur la touche et il faudra gérer les egos. Acheté 8 millions d'euros, Saïd va-t-il justifier cet investissement massif ? Koulouris va-t-il être le numéro 9 tant attendu ? Parfois, empiler des joueurs ne sert à rien si l'animation ne suit pas...

Casanova va-t-il tenir la saison ?

Sa cote de popularité est très basse. Après une saison calamiteuse, Coach Casa sait que son début de saison sera observé. Le Stadium va-t-il lui laisser une chance dès les premières journées ? Si une dynamique positive ne parvient pas à se créer, il lui sera compliqué de tenir longtemps.

Le public va-t-il revenir ?

Cette question découle de la précédente. C'est un fait : les affluences étaient en berne l'an dernier. Certains fidèles parmi les fidèles commencent à se lasser. Un groupe de supporters, les West Eagles, a disparu l'an dernier. Alain Casanova répète à longueur d'interview vouloir redonner du plaisir au public. Et si, finalement, ce n'était pas l'objectif prioritaire pour cette saison ?

Nos derniers articles