Les cinq dates de Steeve Yago au TFC

Publié le 04 septembre 2019 à 00:00 par Emmanuel Davila

Après avoir passé toute sa formation puis ses sept années en pro sous le maillot du TFC, Steeve Yago a quitté le club lundi pour rejoindre le SM Caen. Voici les cinq dates à retenir de sa carrière toulousaine.

25 août 2012 : des débuts réussis

Pour la troisième journée de la saison, le TFC se déplace à Nancy sans son capitaine Jonathan Zebina, victime d'un lumbago. C'est le jeune Steeve Yago, 19 ans, qui accompagne donc Aymen Abdennour derrière. Résultat : un clean sheet et une victoire 1-0. La semaine suivante, le Pitchoun découvre le Stadium face à Reims et, malgré la fébrilité de la défense, offre une passe décisive à Ben Yedder en toute fin de match pour arracher le nul (1-1).

10 août 2013 : l'affaire du carton rouge

Lors de la défaite 3-0 à Valenciennes, Uros Spajic connaît une première en Ligue 1 plutôt singulière : l'arbitre Stéphane Jochem l'exclut pour une faute commise... par Steeve Yago. En conférence de presse d'après-match, Alain Casanova reprochera à l'international burkinabé de ne pas s'être dénoncé - avant de s'excuser, après avoir appris que le joueur s'était bel et bien manifesté auprès de l'arbitre.

14 mai 2016 : titulaire pour la remontada

Steeve Yago a marqué l'histoire du Tèf. Pas forcément par la qualité de ses prestations, mais parce qu'il a été titulaire lors des 8 derniers matchs de la saison 2015-2016, en pleine remontada. Latéral droit de devoir, il était donc titulaire lors de cette fameuse victoire à Angers, même si sa responsabilité est engagée sur le premier but angevin.

23 septembre 2016 : la victoire contre le PSG et le capitanat

Dans la lignée de l'exploit des hommes de Pascal Dupraz, ce dernier maintient sa confiance à Steeve Yago, malgré la concurrence grandissante de Kelvin Amian. Il est titulaire lors de la mémorable victoire 2-0 du TFC face au PSG. Cette saison-là, alors que ni Jullien ni Diop na satisfont complètement l'entraîneur savoyard dans leur rôle capitaine, Yago porte même le brassard à quatre reprises.

30 janvier 2019 : le prêt au Havre, le début de la fin

Paradoxalement, le retour d'Alain Casanova, celui qui l'avait lancé en Ligue 1, marque le début de la fin de l'histoire entre Yago et le TFC. Dès l'été 2018, Casa assure vouloir s'appuyer sur des joueurs techniques et se passe des services du défenseur, qui ne trouve un point de chute qu'à la toute fin du mercato d'hiver. Au Havre, installé à gauche de la défense, Steeve Yago disputera 13 matchs de Ligue 2, pour une passe décisive. Il s'est désormais engagé gratuitement avec un autre pensionnaire de Ligue 2, le Stade Malherbe de Caen. Au plaisir de le recroiser au Stadium. Si possible en Ligue 1.

Nos derniers articles