Les 5 dates de Baptiste Reynet au TFC

Publié le 25 June 2020 à 12:45 par Samuel Cadène

Après deux saisons sous les couleurs du TFC, Baptiste Reynet s’est engagé avec le Nîmes Olympique. L’occasion pour LesViolets.Com de revenir sur cinq dates clés de son passage au club.

29 juin 2018 : son arrivée à Toulouse

À 27 ans, Baptiste Reynet arrive en provenance de Dijon, club avec lequel il a disputé six saisons consécutives. Recruté pour pallier le départ d’Alban Lafont vers la Fiorentina, il s'engage pour quatre saisons pour un montant avoisinant les trois millions d’euros. Le portier totalise alors le plus grand nombre d'arrêts et de ballons détournés en Ligue 1 (481) au cours des deux dernières saisons pendant lesquelles il a disputé 75 matches sur 76.

30 septembre 2018 : une performance XXL à Rennes

Pour la huitième journée de championnat, le TFC se déplace sur la pelouse du Roazhon Park de Rennes. Après la piteuse défaite contre Saint-Étienne au Stadium (2-3), Reynet permet au Tèf de ramener un point de Bretagne (1-1). Dans un match où Jean-Clair Todibo égalise à la 87e minute, « l’ange gardien » des Violets portait bien le numéro 30. Cet après-midi-là, « BR » réalise six parades de grande classe et écœure l'attaque rennaise à lui tout seul. On parle alors de lui en équipe de France…

10 mars 2019 : il perd sa place de titulaire

Après une inquiétante série de six matchs sans victoires (entre le 27 janvier et le 3 mars 2019), Alain Casanova décide de chambouler l’ordre établi dans les buts. Reynet perd alors sa place durant deux rencontres au profit de Mauro Goicoechea avant que l’Uruguayen ne se blesse au genou, permettant à Reynet de retrouver temporairement sa place. Dans une saison où il a notamment été exclu contre Dijon après cinq minutes de jeu, l’ancien dijonnais enchaîne les pépins physiques et manque les quatre dernières rencontres de championnat à cause d’une blessure à l’épaule.

20 janvier 2020 : l'arrivée de Lovre Kalinic et la descente aux enfers

Le 20 janvier 2020, le TFC se fait prêter le gardien international croate Lovre Kalinic par Aston Villa. Alors qu’il venait d’être nommé capitaine par Denis Zanko, Reynet n’accepte pas cette décision, prise sans l’informer au préalable. C’est en lisant l’article publié sur LesViolets.Com qu’il a appris la nouvelle. Dans les colonnes de France Football, il déclare « J’ai pris ça comme une sorte de trahison, comme si on me plantait un couteau dans le dos. »
Quelques jours plus tard, après avoir séché les séances d'entraînements, il refuse même de faire le déplacement à Lyon le 26 janvier (défaite 3-0 N.D.L.R.).

24 juin 2020 : le départ pour Nîmes

Alors qu’il avait ouvert la porte à Toulouse pour rester en Ligue 2, Damien Comolli lui demande de partir. Baptiste Reynet vient de s'engager avec Nîmes pour remplacer Paul Bernardoni, parti à Angers. Il quitte les bords de Garonne pour la maigre somme de 500 000€, après avoir disputé 55 matches pour 9 clean sheets.

Nos derniers articles