Les 10 choses qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Olivier Sadran

Publié le 07 janvier 2020 à 08:31 par JB

Comme annoncé, Olivier Sadran a tenu une conférence de presse ce lundi soir au Stadium suite au licenciement d’Antoine Kombouaré. Elle a duré une heure. Voici ce qu’il faut retenir.

> Denis Zanko restera l’entraîneur du TFC jusqu’à la fin de la saison et éventuellement au-delà si les résultats sont positifs. “À date, tous les adjoints sont en stage en Espagne avec l’effectif.

> Concernant le mercato, Sadran a promis “entre zéro et trois” recrues supplémentaires. Un milieu de terrain défensif expérimenté est recherché en priorité.

> Beto Marcico, Elie Baup et Achille Emana ont récemment proposé leur service au club. Personne ne viendra à en croire le président. “Tout le monde veut un salaire” a répondu OS.

> Olivier Sadran assume “un échec absolu des dirigeants” et promet de “modifier un certain nombre de choses dans les six prochains mois” dans l’organigramme du club.

> Une phrase marquante de cette heure de conférence de presse : “Je ne suis pas ami avec Jean-François Soucasse ni avec Dominique Arribagé.

> Au sujet des supporters qui chantent et demandent des démissions, “ça ne pose pas de problème, mais quand ça en vient à des gestes comme cela a encore été le cas ce week-end, il est de notre devoir de ne pas laisser faire. On portera plainte dès qu’il y aura des incidents au stade.

> Le président toulousain a clairement annoncé sa volonté de trouver un repreneur capable de racheter intégralement ou partiellement le TFC, tout en rappelant qu’il était impossible pour lui de démissionner puisque “nous ne sommes pas un club basé sur le modèle de socios.

> Pour la première fois, Sadran a confirmé que les négociations avec Manchester City, qui devait entrer au capital du club, ont été un échec.

> La nouvelle convention avec la métropole a été signée, ce qui permettra d’améliorer la qualité des pelouses d’entraînement dans le futur. En attendant, le TFC pourra s’entraîner deux fois par semaine sur la pelouse du Stadium jusqu’à la fin de la saison.

> En cas de descente, le numéro 1 du Tèf assumera “les conséquences économiques pour que le club puisse continuer à être dans le football professionnel.

sondage
4665 votes
Conférence de presse : avez-vous été convaincu par Olivier Sadran ?
Oui
53%
2472 voix
Non
47%
2193 voix

Nos derniers articles