logo lesviolets.com
croix occitane
ESTAC - TFC : avec un arbitre qui va fêter sa toute première en Ligue 1
Les 10 choses à savoir avant ESTAC - TFC
©Florian Martinez

Ce dimanche (15H, diffusé sur Prime Vidéo), le TFC défiera l’ESTAC au stade de l’Aube, dans le cadre de la deuxième journée de Ligue 1. La rédaction du site LesViolets.Com vous propose les 10 choses à savoir avant cette rencontre.

1 - Premier déplacement de la saison

Ce match sera le premier des Toulousains à l’extérieur cette saison. L’an passé, le TFC a su performer hors de ses bases en Ligue 2 : avec 33 points et 9 victoires en 19 déplacements, Toulouse a terminé deuxième meilleure formation à l'extérieur du championnat derrière Auxerre. La belle série va-t-elle se poursuivre ?

2 - Vers une composition similaire à celle du match contre Nice ?

Hormis Farès Chaïbi, victime d’une appendicite, les dix autres titulaires de la rencontre face à Nice (1-1) devraient garder leur place contre Troyes, même si un doute existe au poste d’arrière droit, Mikkel Desler souffrant du talon d’Achille. Pour suppléer le Pitchoun, Genreau semble posséder une longueur d’avance sur Brecht Dejaegere.

Le XI probable : Dupé - Desler, Rouault, Nicolaisen, Sylla - Spierings, Genreau, Van den Boomen - Ngoumou, Dallinga, Ratao.

3 - Zandén, enfin ?

Le latéral gauche suédois, arrivé il y a déjà près d’un mois, n’était pas sur la feuille de match contre Nice. Jugé trop juste, il existe une chance de le voir effectuer sa première sous le maillot Violet ce dimanche puisqu’il figure dans le groupe. Sylla sera titulaire, mais il pourrait, en fonction de la tournure du match, entrer en jeu.

4 - Le onze de départ de l’ESTAC

Pour cette deuxième journée de Ligue 1, Bruno Irles devrait aligner un 5-4-1 semblable à celui qui s’est incliné à Montpellier le week-end dernier (3-2). Le défenseur Abdu Conté manquera à l’appel, blessé aux pectoraux. Rami, Dingomé et Ugbo sont incertains.

Le XI probable : Gallon - Bruus, Porozo, Palmer-Brown, Salmier, Larouci - Kouamé, Tardieu, Chavalerin, Ripart - Baldé.

5 - Troyes, des moyens à hauteur des ambitions ?

Désireux de réaliser une grande saison, l’ESTAC Troyes a su se renforcer durant le mercato estival. Derrière, Bruus et Porozo sont arrivés et se sont déjà imposés comme titulaires. Iké Ugbo, lui, est venu renforcer l’attaque. En revanche, des joueurs importants ont aussi quitté le navire comme le défenseur Gulian Biancone, transféré à Nottingham pour 10 millions d’euros.

6 - Un amical aux bons souvenirs du TFC

Les deux équipes se sont déjà affrontées cette saison. C’était le 9 juillet dernier, lors d’un match amical disputé à Tulle. Les Violets s’étaient amusés et l’avaient emporté, 6-1, grâce à des buts de Ratao, Begraoui, Dejeagere, Chaïbi, Sidibé et un but contre son camp de Mazou. Même si les deux équipes n’avaient rien à voir avec celles qui seront alignées ce dimanche, le TFC part peut-être avec un petit avantage psychologique.

7 - La clé du match

S’il peut s’appuyer sur un potentiel offensif indéniable, l’ESTAC semble cependant plus fébrile défensivement. Après avoir encaissé 14 buts en seulement 4 matchs de préparation (défaites 6-1 contre Toulouse, 4-0 contre Metz, 3-0 contre Troyes et 1-0 contre Auxerre), Troyes en a repris 3 contre Montpellier dimanche dernier. Pas de quoi rassurer une arrière-garde troyenne qui a perdu deux de ses titulaires durant le mercato (El Hajjam et Biancone) et qui semble en perdition. De quoi donner des idées à l’armada toulousaine ?

8 - L’arbitre : une première en Ligue 1

L’arbitre de la rencontre sera Marc Bollengier. Âgé de 30 ans, cet arbitre présente une particularité : il dirigera ce dimanche son tout premier match en Ligue 1. L’an passé, il avait dirigé 21 rencontres de Ligue 2, dont la victoire du TFC face à Dijon au Stadium (4-1).

9 - Un historique des confrontations à l’avantage du TFC

Depuis 2000, Toulouse et Troyes se sont affrontés 15 fois. Et le bilan est largement à l’avantage du club de la ville rose : le TFC est sorti vainqueur 8 fois, pour 6 nuls et seulement 1 défaite. La dernière rencontre entre les deux clubs en match officiel remonte au 6 février 2021. À l’époque, Toulouse, deuxième, était allé chercher le point du match nul chez le futur champion de Ligue 2. Amine Adli avait ouvert le score (15ème) avant que Dingomé ne lui réponde (49ème), dans un match marqué par les multiples parades de Maxime Dupé (9 arrêts) face aux assauts troyens. Et puis Steven Moreira a manqué l'occasion du siècle...

10 - Le saviez-vous ?

L’ESTAC est l’équipe du championnat contre laquelle le TFC s’est le moins souvent incliné dans son histoire. Avec une seule défaite, Toulouse est souvent en réussite face à l’ESTAC. Espérons que cette deuxième journée de Ligue 1 le confirme !