Le mercato du TFC noté par la rédaction

Publié le 16 October 2020 à 11:21 par JB

Le mercato est désormais terminé. Est-il réussi ou non ? Découvrez les avis de chaque membre de la rédaction du site LesViolets.Com.

Christophe Canard : 2,5/10
Cette note peut paraître faible, mais à l'aune d’une saison en Ligue 2 que tout le monde sait d'avance compliquée, il advenait de parfaitement réussir ce mercato dans l'optique d'une remontée immédiate, annoncée comme l'objectif par la nouvelle direction. Pour cela, il aurait fallu dans un premier temps effectuer une très large revue de l'effectif, pour pouvoir engager des éléments plutôt francophones, connaissant le championnat et surtout avec un mental « lavé » de plusieurs années d'échec du club. Or, les fins de prêt ou de contrat qui ont quitté l'équipe en juin ne peuvent pas être mis au crédit de la nouvelle équipe dirigeante. Celle-ci s’est contentée d’empiler les milieux et les attaquants axiaux, sans prendre aucun véritable numéro 6 ni ailiers, tout en gardant les éléments indésirables (Rogel, Mubele), pour certains en le décidant deux semaines avant la fin du mercato (Leya Iseka). Elle n'a pas su trouver le défenseur central d'expérience qui aurait pu apporter le calme et la sérénité qui manque encore malgré quatre matchs d'affilée sans défaite avec seulement deux buts encaissés. Le seul point relativement positif aurait pu être l’intégration des jeunes. Mais entre le niveau de certains qui se sont vus trop haut (Goncalves, Diarra) et d’autres mis au placard de la préparation estivale (Taoui), le seul succès se nomme Sanna. On notera cependant que Maxime Dupé est déjà une très bonne pioche, et que les milieux flamands (VDB, Dejaegere) amènent une qualité technique intéressante. Nous restons plus circonspects sur Bayo, et encore plus sur Healey. Au final, le constat reste donc amer.

Romain Ottaviani : 3/10
J'aurai mis moins, mais vu que le marché a été relativement faible tout au long de l'été, à cause, de la situation sanitaire, tout n'est pas de la faute de la nouvelle direction
Cependant, il semble y avoir de gros manques. Le Président Comolli est parti du principe qu'il fallait principalement des joueurs de moins de 26 ans. À mon sens, c'est une grosse erreur. Même si les datas disent l'inverse, la Ligue 2 est un championnat complexe, dur physiquement, fourbe et qui peut basculer sur l'expérience. Cette expérience risque de nous manquer au vu des recrues. Pas de défenseur central expérimenté, toujours pas ou peu de solutions sur les côtés, pourtant le problème dure depuis des années.
Certes, la nouvelle direction a hérité de boulets, mais entre un appât du gain trop important pour certains joueurs inutiles et un portefeuille bien fermé pour recruter à des postes clés, je ne pense pas que l'ancienne direction aurait fait pire.

Arthur Stroebele : 3,5/10
Très difficile de juger ce mercato tant on ne connaît pas l’apport réel que peuvent amener les joueurs. La data a été au cœur de tout, en dépit d’autres critères comme l’adaptation à un championnat et l’intégration à l’équipe. Le point positif est d’avoir su conserver quelques éléments importants comme Manu Koné ou Bafodé Diakite, et d’avoir régénéré en grande partie l’effectif (Sangaré, Sanogo, Dossevi, Gradel...). Mais l’immense point noir de ce mercato restera le départ de Quentin Boisgard, qui n’aurait jamais dû être vendu à Lorient. Il aurait dû incarner le futur du club, et est le premier à avoir été libéré : c’est une grosse erreur, peu importe la somme puisque RedBird a indiqué ne pas avoir besoin d’argent. Enfin, si le mercato s’avère raté, le responsable est tout trouvé avec Damien Comolli qui a fait la pluie et le beau temps, en démontre le départ de Jérome Fougeron « pas en phase » avec ce qui était proposé. Et ne pas avoir recruté de défenseur central, mais autant de milieu axial est assez incompréhensible : le terrain donnera raison, ou non, au TFC.

Anthony Labatut : 4/10
Commençons par les arrivées qui, même si leur profil semble encore flou, mériteraient qu’on leur laisse leur chance. J’ai hâte de connaître le résultat du pari de la jeunesse faite par la direction du club, même si l’absence de joueurs de bouteille m’inquiète un peu. En revanche, je trouve l’effectif incomplet derrière, un ou deux défenseur(s) supplémentaire(s) n’aurai(en)t pas été de trop. Cependant, l’arrivée de Dupé me satisfait totalement.
Au rayon des départs, je trouve ridicule que des éléments mis de côté depuis un moment comme Mubele ou Leya Iseka n’aient pas trouvé une porte de sortie. Notons que le problème est notamment leur recrutement par l’ancienne direction, et que l’actuelle en subit les conséquences. J’aurais également été pour le départ de Rogel, que je veux éviter le plus possible, mais aussi celui d’Amian, qui souhaite partir depuis trop longtemps.
Enfin, le point le plus important de ce mercato est sans doute la démission de Fougeron à quelques jours de la fin du mercato. Le message envoyé en interne comme en externe n’était certainement pas rassurant.
En clair, je veux souhaiter beaucoup de courage aux nouveaux dirigeants toulousains pour réparer les lourdes erreurs de leurs prédécesseurs et je ne veux pas trop m’avancer sur leur recrutement data sans savoir si cela est payant. J’ai hâte de le savoir et je le souhaite fortement !

Samuel Cadène : 4/10
Ce mercato crée en moi le même sentiment que lorsque ma grand-mère m’avait promis un plat de lasagne maison pour mon anniversaire et que j’avais finalement eu droit à des coquillettes au jambon. Le TFC a le plus gros budget de Ligue 2, mais ne semble pas avoir décidé de retirer la colonie d’oursins de ses poches. Aucun achat au-dessus de 500 000 €, une gestion cataclysmique des cas Boisgard, Leya Iseka, Fougeron ou Amian, un recrutement basé sur des paris, et revoilà l’ère Sadran qui semble revenue hanter nos Violets. Au cas où vous ne le saviez pas, nous avons officiellement 178 attaquants sous contrat. Cela étant, il va falloir aller brûler un cierge pour espérer qu’aucun défenseur ne se blesse. Derrière, imaginer Rogel titulaire si Gabrielsen se blesse me donne des sueurs froides...
Pour moi, cette équipe manque toujours d’un briscard capable de tenir l’équipe mentalement quand la pression augmente.
Au-delà de ça, les arrivées de VDB et de Dejaegere sont intéressantes, mais il est trop tôt pour en tirer des conclusions définitives. Ce qui est sûr en revanche, c’est que l’arrivée de Maxime Dupé est la vraie bonne nouvelle du mercato. Enfin, la data m’interpelle et me laisse perplexe quant à sa réelle capacité a dénicher des talents. Fougeron en a fait les frais alors qu’il avait déniché Ben Yedder en usant des méthodes « conventionnelles », espérons donc que Comolli parvienne à faire aussi bien en jouant à Football Manager.

Enzo Portal : 4,5/10
Un mercato avec beaucoup de mouvements. Au niveau des départs, le TFC a limité la casse en conservant Manu Koné, Kelvin Amian ou encore Steven Moreira. Celui d'Ibrahim Sangaré était inéluctable. Concernant les arrivées, ce mercato "data" a tout à prouver. Brecht Dejaegere semble être la vraie bonne pioche. En revanche, Bayo et van den Boomen n'apportent, pour l'instant, pas de plus-value. Deiver Machado est une recrue prometteuse quant à Rhys Healey, difficile de le juger avec un faible temps de jeu. Reste à voir ce qu'apportera Stijn Spierings. Finalement, les meilleures recrues sont peut-être les jeunes Pitchouns : Sam Sanna, Janis Antiste ou encore Amine Adli. Un recrutement qui relève donc du pari. Hormis Maxime Dupé, aucune recrue ne connaît le championnat de Ligue 2. Aucun défenseur n'est venu renforcer l'actuelle quinzième défense du championnat ni même d'ailiers, ce qui offre donc peu d'alternatives au 5-3-2.

JB : 5/10
Je reste mitigé. Je ne suis absolument pas contre les paris et ceux de Van den Boomen, Dejaegere ou encore Bayo peuvent se comprendre et pourront même se révéler gagnants. En revanche, je n’accepte pas vraiment qu’on soit allé chercher un attaquant en D3 anglaise et il manque un défenseur central. Je m’attendais aussi à un “coup” de Comolli, une recrue un peu “totem” pour le début du nouveau projet. En ajoutant quelques joueurs qui sont déçus de ne pas avoir quitté le navire (Leya Iseka, Mubele, Amian…), je crains que la mayonnaise prendra peut-être, mais un peu tard. Le chantier est encore très grand.

Cédric Polizzi : 5/10
Un mercato très agité a eu lieu au TFC. Dans le sens des départs, trop peu de joueurs non désirés, ou souhaitant découvrir un nouveau challenge sont partis. Je regrette que Rogel, Leya Iseka ou encore Mubele soient toujours présents. Toutefois, le club a réussi à conserver Manu Koné, approché entre autres par le Milan. Le transfert de Sangaré, lui, était inévitable. Les deux gros points noirs sont selon moi, le départ de Fougeron, victime de la data, ainsi que la non-arrivée espérée d’un défenseur central.
Dans le sens des arrivées, ma recrue "coup de cœur" est Maxime Dupé qui renforce un secteur défaillant ces dernières années. Pour le reste, Van Den Boomen semble être au-dessus du lot techniquement, et Machado semble être une bonne trouvaille. Spierings, Healey, Dejaegere vont devoir faire leurs preuves. Finalement, je rejoins Enzo : les meilleures recrues sont peut-être les Pitchouns, avec Antiste, Sanna ou encore Amine Adli. En définitive, il faudra du temps pour que la machine soit bien huilée si les paris de la data sont payants. Le bilan sera tiré à la fin.

Emmanuel Davila : 5/10
Je mets la moyenne parce que je ne veux pas accabler la nouvelle direction, vu l'immense chantier qu'était la recomposition de l'effectif. Et aussi parce que les recrues me font globalement bonne impression : Dupé, Machado, Dejaegere sont déjà au niveau, et je crois en Van den Boomen. Bayo et Healey, eux, ont certes montré des limites techniques inquiétantes. On peut aussi se féliciter du départ des pseudo-cadres (Gradel, Dossevi, Reynet, Sangaré) et d'avoir retenu nos meilleurs jeunes. Koné, Diakité et Amian doivent être parmi les tout meilleurs à leur poste en Ligue 2. En revanche, le départ de Boisgard est une énorme bêtise. Surtout, plus globalement, l'effectif est incohérent. On déborde d'avant-centres et de milieux axiaux alors qu'on a aucun ailier et aucun défenseur central capable de relancer. Ce sera un vrai handicap dans ce 3-5-2 qui, faute d'ailiers dans l'effectif, sera peut-être le seul système possible sur le long terme. Une énorme prise de risque. Et le choix d'un effectif cosmopolite, très jeune et peu familier de la L2 est tout aussi risqué. Ce sera quitte ou double…

Victor Gaubin : 5/10
Selon moi, le premier mercato du TFC sous l’ère RedBird mérite la moyenne, pas plus, ni moins. Il faut le dire, la tâche n’était pas simple pour la nouvelle direction. Il était primordial d’avoir un groupe entièrement impliqué afin d’atteindre les objectifs fixés par Comolli : remonter immédiatement en L1. Dans un premier temps, il fallait un re-nouveau, on l’a eu ! Gardel, Dossevi, Sylla, Reynet, Jean, Sanogo faisaient partie de la spirale infernale de défaite du club. Il valait mieux à la fois pour l’équipe et pour eux, qu’ils partent vers de nouveaux horizons. Seul le départ de Boisgard me chagrine, mais Comolli a su bien le vendre, et le joueur voulait partir. Il était aussi très important de garder nos jeunes talents prometteurs, comme Koné, Diakité, ou encore Amian. C’est chose faite, malgré les intérêts de plusieurs clubs, Comolli n’a pas cédé et tant mieux. Concernant les arrivées, je pense que le travail est bon, mais pas abouti. Il est encore trop tôt pour faire des conclusions, cependant Dupé nous fait déjà gagner des points, on sent que Bayo peut marquer à tout moment, van den Boomen est un joueur qui, selon moi, aurait sa place dans plusieurs clubs de L1, l’apport offensif de Machado est intéressant. Trop tôt pour juger Dejaegere, Healey, ou encore Spierings, mais leurs profils semblent cohérents avec le reste de l'équipe. Petit point noir en défense, où il nous manque clairement un DC de plus. Aujourd’hui, quand on regarde notre effectif, on voit certes du talent, mais surtout un énorme déséquilibre, et pratiquement que des profils très jeunes ! Or, nous avons bien été prévenus par les experts L2 que l’expérience était très importante dans ce championnat où les ¾ des équipes peuvent prétendre à une montée en L1. Place au terrain, nous ferons les comptes en mai !

Nos derniers articles