Le football appartient aux supporters

Publié le 20 mars 2020 à 08:00 par Cédric Polizzi

Par Cédric Polizzi,

L’apparition du Coronavirus aura au moins eu le mérite de mettre en avant l’importance des supporters dans le football. Récemment, les images du Collectif Ultra Paris ont fait le tour du monde et ont montré à quel point la présence du douzième homme constitue l’âme de ce sport.
Voyager à travers différents stades de France a toujours été une passion et j’ai eu la chance de pouvoir vivre de nombreuses émotions en tant que fan de sport et bien entendu de football. Une demi-finale de Ligue Europa au Vélodrome avec une ville en ébullition, le retour des Bleus après la Coupe du Monde face aux Pays-Bas, un derby de la Garonne qui amène le Tef en Ligue des Champions ou encore le fameux maintien sur les terres angevines. Ce sont des matchs qui ont une atmosphère particulière, ces rencontres dont tu te souviendras toute ta vie. Pas uniquement par ce que tu as vu sur le terrain, mais essentiellement pour la ferveur et la puissance des émotions que tu ressens lorsque ton équipe marque un but ou en encaisse un.

Ce qui est incroyable, c’est que ce sport désinhibe les individus, rassemble les foules, te fait chanter, lever, rencontrer des personnes, te fait pleurer de joie ou de tristesse et c’est pourquoi on l’apprécie autant.

Avant l’arrêt définitif des différentes compétitions nous avons pu voir à quoi ressemblait le football sans ses fans : un hymne de la Ligue des Champions qui résonne dans un stade creux, un speaker qui parle dans le vide et des célébrations devant des sièges délaissés.

Aujourd’hui, les instances qui militent contre les déplacements de supporters sur le territoire français peuvent se rendre compte de ce qu’est un stade sans supporters et je souhaite que cela soit bénéfique à notre cause. Car oui, à présent nous avons la preuve qu’un match sans supporters n’est rien. Oui, le football appartient aux supporters. Les joueurs passent et certains laissent leur trace à l’image d’un Gignac ou d’un Marcico pour les plus anciens. Mais ceux qui sont là pour donner de la voix durant 93 minutes, faire vibrer tout un stade, encourager notre équipe, c’est nous.

Soyez fort en ces temps difficiles et bientôt nos chants résonneront de nouveau à travers la France entière.

Nos derniers articles