Le coup de gueule de Kombouaré contre les supporters et certains anciens joueurs du TFC

Publié le 09 novembre 2019 à 12:05 par JB

Au TFC, on n’aime pas vraiment être critiqué et c’est le cas du nouvel entraîneur, Antoine Kombouaré. Ce vendredi, le coach kanak a été invité à tirer un bilan de son premier mois dans la Ville Rose.

Kombouaré a alors sorti une tirade qui vise les supporters, mais aussi et surtout certains anciens joueurs du TFC : “Sur le plan sportif, je suis très déçu des résultats. Je dis toujours ce que je pense, et j’attendais un tout autre classement. On sait qu’on doit s’améliorer. Le groupe a des qualités et vit bien. On est capable de faire beaucoup mieux. Sur ce qu’on montre dans les matchs, ça me plaît beaucoup. J’aime cette envie d’aller de l’avant. On n’a pas un groupe qui doute. On fait des erreurs, mais on se bat, on ne lâche jamais. Et ça, j’aime !
Concernant le club, depuis que je suis arrivé, je peux faire le constat qu’il existe une espèce de défiance entre les supporters et le club et entre les supporters et notre groupe. Et ça, je n’aime pas. On a besoin de tout le monde. Je suis entraîneur de Toulouse et je vais faire passer ce message, car c’est dans mon tempérament : j’ai horreur d’entendre des critiques et encore plus de la part d’anciens joueurs. On critique à la fin de la saison, on attend la trêve. Mais pendant la saison, si tant est qu’on se dise Toulousain, on est ensemble.
Aujourd’hui, le club, les joueurs et l’équipe ont besoin de tout le monde. On est en difficulté, il faut qu’on soit soudé. Moi ça me fait toujours rire quand j’entends les anciens, qui ont fait de belles carrières, critiquer pendant la saison… Ils oublient que quand ils étaient joueurs, ils ont aussi été mauvais et en difficulté. À l’époque, le club et les supporters les ont soutenus.
J’appelle à ce que tous les gens s’unissent. Les problèmes qu’il y avait avant, on les met de côté, on attend la fin de la saison. Et quand on n’est pas content, on vient à un entraînement et on s’explique. Ils peuvent crier tout ce qu’ils veulent. Et si les anciens ne sont pas contents, qu’ils viennent me voir à l’entraînement. Je suis prêt à les recevoir et à discuter avec eux. Ça me met hors de moi quand j’entends des anciens critiquer… Et s’ils critiquent, qu’ils ne viennent pas au stade, qu’ils restent chez eux et qu’ils arrêtent de parler.
Ça m’énerve toujours d’entendre des critiques pendant la saison et je monterai à chaque fois au créneau. Aujourd’hui, on a besoin de l’union sacrée, car le groupe est en difficulté. Ça a le mérite d’être clair.

Cette sortie médiatique de Kombouaré intervient quelques jours après l’article de France Football où, entre autres, Beto Marcico a vivement critiqué la direction du TFC (lire ci-dessous).

Nos derniers articles