Le Bahreïn investit dans un concurrent pour la montée en Ligue 1

Publié le 28 juillet 2020 à 09:03 par JB

Après le TFC passé sous pavillon américain, le Paris FC vient d’annoncer que le royaume du Bahreïn venait d’acquérir 20% des parts du club contre 5 millions d’euros. Pierre Ferracci reste l'actionnaire principal avec une participation à hauteur de 77%. En plus de cet investissement, le fonds Bahreïni devient le sponsor principal du club. “Explore Bahrain” sera désormais affiché sur les maillots des joueurs de la capitale.

Ce nouvel apport va permettre au PFC une augmentation du budget de 30% et a clairement affiché ses objectifs au travers d’un communiqué : “L’ambition sportive de l’équipe première masculine est d’accéder à la Ligue 1 dans les trois prochaines années, et de hisser son équipe féminine le plus haut possible dans le championnat D1 Féminin. Le centre de formation du Paris FC, avec son agrément obtenu en 2018, étoffera ses moyens et favorisera son développement.

Le Paris FC a également annoncé qu’un nouvel investisseur étranger et des dirigeants d’entreprises franciliennes sont attendus dans les prochains mois pour participer à ce projet, tout en affirmant que le “contrôle du club continuera à s’appuyer sur un socle majoritaire régional et national.

Outre le Tèf et le PFC, en Ligue 2, Auxerre (Chine), Sochaux (Chine), Le Havre (États-Unis) et Clermont (Suisse) sont détenus par des étrangers.

Nos derniers articles