Laurie : "Commenter ce match a été une chouette expérience"

Publié le 22 January 2021 à 16:40 par JB / Cédric Polizzi

Vous l'avez certainement remarqué, le TFC a mis en place un dispositif inédit pour permettre aux supporters de suivre le match de Coupe de France entre le TFC et Niort, mercredi dernier. Laurie, supportrice du Tef et bien connu des supporters sur les réseaux sociaux, a été invitée par le club pour jouer les consultantes. Pour la rédaction du site LesViolets.Com, elle a accepté de revenir sur cette expérience et de livrer son analyse de cette rencontre.

Explique-nous comment le projet s’est mis en place et quel est ton ressenti sur cette première fois au micro !

"Le TFC m’avait déjà contacté. C’était un projet sur lequel ils travaillaient depuis quelques semaines. J’appréhendais un petit peu ce moment, car je n’avais jamais commenté un match en direct. Au final, ça s’est super bien passé ! Commenter ce match a été une chouette expérience. J’ai été vraiment bien accueilli et mis à l’aise. Pendant le match, tout s’est fait naturellement et j’aimerais bien réitérer l’expérience."

Étant la seule supportrice à avoir vu le match, peux-tu nous faire un bilan de la rencontre ?

"Déjà, je retiens les changements dans l’équipe, avec l’absence de plusieurs cadres. Au final, ça a bien marché avec des joueurs qui n’ont pas ou peu de temps de jeu. On a senti que titulaires comme remplaçants, cette année, on peut compter sur tout le monde. Patrice Garande a aussi mis en place un schéma de jeu que nous n’avions plus l’habitude de voir, le 4-3-3. Après un petit round d’observation en début de match, on a senti les manques d’automatismes. Je pense que l’an dernier, ce match, on le perdait."

Quels sont tes tops et flops du match ?

"Je trouve que Mauro Goicoechea n’était pas très rassurant sur sa ligne et dans ses sorties hasardeuses. On ne l’a pas senti très serein et qu’il était à la limite de la rupture. D’ailleurs, Niort touche la barre et sur cette frappe, Goicoechea n’a pas bougé. Je ne vais pas dire que c’est un flop, car, heureusement, il n’a pas pris de but.
Je m’attendais aussi à mieux de Koulouris. Certes, il n’a joué que 30 minutes, mais dans sa situation, je l’ai retrouvé très en retrait. Il n’a pas eu d’occasions.
Vakoun Bayo était très intéressant. On sent que depuis ce match contre Grenoble, il est impliqué, volontaire, qu’il veut bien faire. Il s’est battu sur le front de l’attaque en se procurant des situations. Son but est joli. On sent qu’il aimerait marquer davantage et qu’il est capable de mieux faire. J’ai aimé son état d’esprit.
Agustin Rogel, alias Rogelinho, nous a tous surpris. Il a eu deux ou trois éclairs de génie, on était choqués (rires). Durant tout le match, il a été solide, sans faille et en distribuant de bons ballons. Vraiment, il a sorti un gros match. C’était chouette de le voir dans ce match de Coupe, mais de là à le relancer en championnat, ce sont deux choses différentes…"

Nos derniers articles