Lacombe : ''Être limogé du TFC a été un tsunami pour moi''

Publié le 19 novembre 2019 à 09:29 par Anthony Labatut

Guy Lacombe a évolué au TFC entre 1983 et 1985 (82 matchs disputés), puis entraîné le club toulousain durant six mois, entre 1998 et 1999. Pour Foot d'Avant, le natif de Villefranche-de-Rouergue est revenu sur son passage compliqué à la tête du Téf : ''Je suis parti de l’AS Cannes car c’était compliqué. Je vais à Toulouse l’année d’après. Pourtant, j’étais sur le point de signer à Saint-Étienne. Mais Toulouse, pour moi, ça a une connotation particulière. C’est la ville dans laquelle j’ai été universitaire. Je me suis marié et j’ai eu deux enfants à Toulouse. C’est à Toulouse que j’ai connu ma période la plus faste en tant que joueur. C’est le cœur qui a parlé. Je n’aurais peut-être pas dû mais c’est comme ça (rires). Je voulais venir avec mes adjoints, mais le club préférait garder ceux d’Alain Giresse. Tout a été faussé d’entrée. Toulouse était dans le viseur de la DNCG à l’époque. Notre recrutement était surveillé. C’était compliqué. Là encore, treize joueurs sont partis à l’intersaison. Très honnêtement, je pense que si j’avais été soutenu en janvier 1999, on aurait pu accrocher le maintien car l’équipe était prête physiquement. Mais les joueurs étaient ailleurs. Déjà avec un autre entraîneur. Quelques jours plus tard, je me fais convoquer dans le bureau du président (André Labatut, ndlr). A l’instant où je sors, j’apprends que France Info avait déjà annoncé mon limogeage. Ça a été un tsunami pour moi car Toulouse était le club de mon cœur''.

Nos derniers articles