La saison de Quentin Boisgard : petit à petit, l'oiseau fait son nid

Publié le 27 mars 2020 à 08:30 par Christophe Canard

Malgré des débuts en Ligue 1 avec son club formateur en novembre 2017 en remplaçant Max-Alain Gradel contre Nantes, Quentin Boisgard avait connu un exercice 2017-2018 avec peu de temps de jeu : seulement 324 minutes réparties sur 9 matchs. L’an dernier, le Pitchoun a donc été prêté à Pau, où il a effectué une excellente saison. Auteur de 7 buts et 9 passes décisives toutes compétitions confondues, le natif de la ville rose a même été nommé parmi les révélations de National pour 2018-2019.

De retour au Tèf, Quentin a d’abord cru qu’il repartirait ailleurs lors du mercato d’été. Alors que le club songe à le libérer de sa dernière année de contrat et que la Ligue 2 le suit, revirement de situation dans les bureaux : il prolonge jusqu’en 2022. “Je me suis demandé s'il devait revenir ou pas. J'assume totalement que ça a été de ma faute, que c'était un peu flou au départ” a expliqué Casanova à ce sujet. S’en suit alors la série de matchs amicaux traditionnels de l’été où il sort son épingle du jeu puisqu’il sera le joueur le mieux noté par la rédaction.

Malgré cela, il ne participe pas au début de saison : 160 minutes de jeu et seulement 2 titularisations en 9 matchs. Les arrivées d’Antoine Kombouaré et de Denis Zanko changent la donne, puisque Quentin est titulaire 12 fois sur les 18 matchs suivants. C’est lors de cette bonne série d’un point de vue temps de jeu qu’il effectue une passe décisive, et qu’il inscrit son premier but en Ligue 1, à Dijon.

Si le passage du National à la Ligue 1 ne peut pas se faire « comme ça », Quentin affiche toujours une volonté supérieure à ses coéquipiers. Techniquement, il progresse de match en match et doit désormais gagner en régularité. Nul doute qu’un séjour à l’échelon inférieur avec les « clés du camion » de son club formateur polira ce diamant encore.

sondage
1536 votes
Souhaitez-vous voir Quentin Boisgard au TFC la saison prochaine ?
Oui
97%
1490 voix
Non
3%
46 voix

Nos derniers articles