La Ligue 2 menace de boycotter l'assemblée générale de la LFP

Publié le 20 mai 2020 à 00:00 par Victor Gaubin

Ce mercredi après-midi doit se tenir l’assemblée générale de la Ligue de Football Professionnel par visioconférence. Nous allons savoir, entre autres, dans quel format se déroulera la prochaine saison de Ligue 2 ainsi que la répartition des droits télé entre chaque division. Ce dernier point pose problème.

D’après les informations du Parisien, la Ligue 1 refuserait de déplafonner les droits télé de la L2 pour la saison prochaine. Rappelons qu’avec l’arrivée du nouvel opérateur Mediapro, ces droits sont en nette augmentation. Actuellement, les clubs de seconde division se partagent environ 8% de la somme globale, soit 110 millions d'euros. Ces derniers demanderaient à percevoir 162 millions d'euros, soit 12,4 % des droits. Ce qui, en toute logique, ferait moins d’argent à distribuer pour la Ligue 1. Ce mardi soir, le collège présidé par Jean-Michel Aulas aurait refusé cette nouvelle répartition.

La Ligue 2 menace donc de boycotter l'assemblée générale si ce mercredi matin, aucune solution n'est trouvée. Cela pourrait avoir un immense impact car, si l'assemblée générale ne peut se tenir, la LFP pourrait faire une croix sur le prêt garanti par l'Etat (PGE) de 224,5 millions d'euros pour compenser la perte des droits télé de la saison actuelle. Le PGE ne peut être approuvé que par l'ensemble de l'AG, tout comme la nouvelle répartition.

La mésentente est donc totale entre Ligue 1 et Ligue 2. Si l’argent perçu n’est pas mieux réparti, les dirigeants pourraient ne pas se connecter à la visioconférence.

Nos derniers articles