La Lettre du Violet : "Rendez-nous notre Jacques Breda !"

Publié le 31 juillet 2020 à 15:30 par Jason

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site : "La Lettre du Violet" est le nom de cette rubrique. Voici une nouvelle lettre, signée Jason :

Et si la plus grosse erreur du TFC de l'ère Sadran avait été de remercier Jacques Breda, speaker du TFC, depuis avril 1995 ?

Comme surnommé justement "la Voix du TFC", M. Breda s'est vu remercier de 22 ans de fidélité au club un jour d'été 2017, en allant récupérer son accréditation au Stadium, quelques jours seulement avant la reprise du championnat 2017/2018. Le TFC, version Sadran, nous a habitué ces dernières années à des décisions incohérentes et à une communication désastreuse. Celle de l'éviction de Jacques en fait partie et a creusé un peu plus le fossé entre le Toulouse Football Club et son public.

Depuis 1995, Jacques Breda a tout connu ou presque avec le TFC. De la rétrogradation en National à la remontée en Ligue 1 en 2 saisons, la qualification en Ligue de Champions, en passant par l'Europa League, une demi-finale de coupe nationale, les 80 ans du club, des maintiens parfois historiques... Nous avons tous grandi et vibré pour le TFC au son de sa voix. Il le dit lui-même, il est le premier supporter du TFC. Alors, pourquoi n'a-t-il plus fait partie des plans de la direction du Tèf de l'époque?

Aujourd'hui, dans les travées du Stadium, la quasi-totalité (si ce n'est la totalité) des supporters toulousains regrette le tant aimé Jacques Breda. Il est reconnu pour sa parfaite connaissance des joueurs, du club, de son histoire et de sa région, pour son soutien sans faille, sa disponibilité et ses prestations mesurées et toujours à la hauteur des enjeux. Homme 100% issu du terroir local, il laisse derrière lui le Stadium orphelin de sa voix unique, aux accents chantants, dont nous pouvons, nous supporters toulousains, en être fier!

Depuis 3 ans, il faut se le dire, venir assister à un match au Stadium n'a plus la même saveur sans sa voix devenue presque mythique pour le TFC. Nous pouvons regretter des performances inadéquates, dans l'excès, avec des balbutiements sur les noms des joueurs du Tèf comme ceux des équipes accueillies, pourtant connus du grand public. Ceci dénature selon moi le plaisir de venir supporter mon équipe de cœur et affaibli l'image du TFC que ce soit pour les spectateurs présents au Stadium comme pour les téléspectateurs devant leur télé.

À l'heure du renouveau du TFC, ne serait-il pas judicieux pour la nouvelle direction de revenir sur cette décision injuste et infondée de 2017 ? Et de nous rendre notre Jacques Breda, seul et unique véritable speaker de notre club !? Le principal intéressé serait-il favorable à un retour ?

"Reconquérir notre ville", tel est le slogan affiché par le club pour la saison 2020/2021. Un premier pas pourrait être franchi en réintroduisant Jacques Breda au micro du Stadium, une première recrue qui donnerait le ton sur la volonté du club de réellement reconquérir son public et ses supporters.

En attendant Forza Viola et comme dirait Jacques après une victoire : "Pour le TFC hip hip hip... hip hip hip... hip hip hip..."

Jason

Vous pouvez nous envoyer votre lettre en utilisant cette page Contact : https://www.lesviolets.com/contact/
Ou par e-mail : alleztfccom@gmail.com

Nos derniers articles