La Lettre du Violet : "Le TFC, c'est à la vie, à la mort"

Publié le 17 février 2020 à 19:50 par Xavier A.

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site : "La Lettre du Violet" est le nom de cette rubrique. Voici une nouvelle lettre, signée Xavier A. :

À 13 matchs de la fin du championnat, nous pourrions nous ranger derrière l’oracle Ménès et suivre pas à pas ce convoi funèbre, en se lamentant des échecs successifs, qui nous amènerait tout droit dans l’enfer de la ligue 2.

Nous pouvons aussi faire un rêve et imaginer une réalité possible, qui aurait le mérite de nous faire espérer.
Un TFC incroyable qui gagnerait à Lille et un Stadium rempli, qui le week-end suivant, applaudirait ses guerriers pour une courte victoire contre le Stade Rennais.
Avouez que ce scénario a de la gueule et qu’il fait rêver tous ceux qui ont les 3 lettres TFC gravées au fond de leur cœur.

Nous connaissons bien sûr la situation, le malade est très faible et son souffle bien court. Mais nous savons aussi que son cœur continue à battre et qu’il y a encore de la vie, ce qui est le principal pour espérer survivre.

Pour lutter contre le pessimisme qui commence à nous envahir tous, pour accomplir un miracle dont nous avons le secret en Occitanie, nous devons tous nous mettre en mode commando et prendre chacun des matchs qui vont suivre, comme si c’était le dernier.

Monsieur Sadran, vous êtes un bon manager, mais là, cela va bien au-delà, vous devez devenir un véritable gourou. Tous vos mots doivent faire mouche auprès de vos soldats. Votre implication doit être totale dans ce combat de tranchées qui nous reste à mener.

Monsieur Zanko, vous êtes un excellent technicien, mais dans la situation où nous sommes, nous voulons un général d’empire, envoyant des joueurs sur le terrain qui sont prêts à se sacrifier pour le maillot.
Écartez ceux qui baissent les bras et qui n’ont pas le couteau entre les dents. Envoyez la jeune garde, qui a envie de courir et pour qui, les 3 lettres de leur club formateur, veulent dire quelque chose.

Nous les supporters, malgré les innombrables douches froides que nous avons reçues sur la tête, nous ne devons pas nous résigner. Nous devons y croire, c’est notre rôle et il ne faut pas l’oublier. Le club, c’est à la vie, à la mort... autant que ce soit à la vie.

Oublions tout ce qui s’est passé depuis le début de la saison, aujourd’hui, c’est un nouveau championnat qui commence.

Messieurs les joueurs, s’il vous plaît, allez faire taire les Dogues !

Vous pouvez nous envoyer votre lettre en utilisant cette page Contact : https://www.lesviolets.com/contact/
Ou par e-mail : alleztfccom@gmail.com

Nos derniers articles