La Lettre du Violet : "Le TFC a besoin d'un bon électrochoc"

Publié le 05 décembre 2017 à 11:35 par Vincent

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site : "La Lettre du Violet" est le nom de cette rubrique. Voici une nouvelle lettre, signée Vincent :

"Décembre est, à mon goût, un joli mois. L'hiver arrive, avec son lot de paysages uniques et de perspectives de fêtes et de repas en famille, et cela a son charme. Qui dit décembre dit aussi vacances, pour la plupart des gens. En fait, je suppose que j'aimais ce mois en particulier dès mon plus jeune âge puisque c'est celui-ci qui m'a vu naître, en avance.

Et pourtant, dès que je me suis intéressé au foot, et par extension au Téfécé, club de ma région, décembre a toujours été un mois pénible, passé à s'inquiéter pour l'avenir du club que je supporte, ponctué chaque week-end par des déceptions. Les joueurs nous offrent des scénarios plus burlesques qu'autre chose, enchaînant les matchs sans victoire et plongeant au classement. Je suis Toulouse depuis 8 saisons, mais depuis Daniel Braaten, une chose n'a pas changé : la mauvaise habitude qu'a ce club de passer complètement à travers sa fin de première partie de saison, et ce généralement après une rentrée encourageante.

J'ai l'impression qu'à chaque fin d'année civile, le sentiment que partagent les supporters - et parfois les joueurs et le coach - est un mélange d'abattement, dû aux résultats des deux/trois derniers mois, et d'inquiétude quant au classement final et à l'avenir du club.

Je ne suis pas forcément convaincu qu'un changement d'entraîneur soit une bonne chose, mais ce qui me saute aux yeux quand je vois l'équipe sur le terrain, c'est qu'elle a besoin d'un bon électrochoc. Si Pascal Dupraz n'arrive pas à reproduire celui qu'il a insufflé au groupe à son arrivée, alors j'espère que Sadran le fera, et pas de manière vaine à l'approche de la fin de saison.

Pour en revenir au mois de décembre, je n'attends rien d'autre du Père Noël qu'un maintien et d'une fin de saison un brin excitante avec, sait-on jamais, une finale de Coupe de la Ligue ?"

Envoyez-nous dès maintenant votre prénom, ville et votre lettre par email : lalettreduviolet@lesviolets.com

Nos derniers articles