La Lettre du Violet : "Le bal est terminé, il faut payer les musiciens. Voici 2 euros !"

Publié le 10 juin 2019 à 13:37 par Franck

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site : "La Lettre du Violet" est le nom de cette rubrique. Voici une nouvelle lettre, signée Franck :

Nous sommes vendredi 24 mai, il est 23h. Je suis devant ma télé à à regarder la dernière journée de Ligue 1 et ça y est le clap de fin est arrivé sur la saison 2018-19… Le TFC, mon TFC, vient de s’incliner sur la pelouse de Dijon… Non, mais Dijon quoi ! Notre match est à l'image de la saison, pauvre, sans saveur et d'une tristesse infinie…

Ha pardon ! J’oubliais, nous avons ouvert le score. On a mené 1-0 pendant plusieurs minutes. Le TFC était beaucoup, comme en ce mois d’août 2018 où M. Casanova a enchaîné des victoires, nous parlait d’un jeu à l’Espagnol et qui était, en fait, un feu de paille. Dijon a égalisé et a même gagné la rencontre. Du coup, je suis passé du sourire au dégoût. Encore à l’image de la saison, comme beaucoup de fans du Tèf…

Il y a un dicton qui dit : “C’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens.” Voilà, on y est. Alors, franchement, j’espère que ces pseudos musiciens, Sadran et son orchestre, ne vont pas prendre un gros cachet. En clair, Sadran, il est temps de passer la main. Casanova, il est temps de partir. Nous avons tous honte de ce jeu mis en place. Soucasse, au revoir, niveau zéro de communication et de management ! Un club, ce n’est pas ça du tout.

Alors, oui, je sais, je ne suis pas un chef d’entreprise, je n’ai aucun diplôme de foot, je n’ai pratiqué aucune école de management sportif, mais je sais une chose : je me suis ennuyé sérieux cette saison devant mon écran ou au Stadium, et encore, je reste poli. J’ai honte, à ce jour, de finir 16ème et de voir des clubs comme Amiens et Nîmes, sans leur manquer de respecter, puissent finir devant nous.

Je sais bien que mes états d’âme ne seront pas entendus dans les bureaux du Stadium et que Sadran se moque de mon avis. Mais moi je sais que je peux aussi tourner la page du TFC, alors que je le supporte depuis 30 ans, que j’ai tous les maillots et ce n’est pas normal d’en arriver là. Et qu’on ne vienne pas me dire que quand on est un vrai supporter, on reste là dans les mauvais moments Foutaise tout ça ! C’est de la com gratuite de la part des dirigeants pour ne pas avouer leurs erreurs commises durant la saison. Marre d’être pris pour un mouton !

Ce que je souhaite pour cet été, c’est une grande lessive, une grande remise en cause de A à Z. Toulouse mérite mieux et doit avoir un vrai club de foot. Quand j’entends Olivier Sadran dire “Mon entreprise prend 99% de mon temps et pas le TFC”… Mais il n’a pas honte de dire ça, sérieux ? Ce n’est pas respecter les gens qui le samedi soir prennent leur voiture, bravent le temps pourri, payent leur place pour voir un lamentable spectacle.

Dernière info, et je vous assure que c’est vrai, je suis en contact régulier avec Beto Marcico, mon idole. Il y a deux semaines, j’ai eu un email de lui me disant : “Je rêve d’entraîner le TFC.” Malheureusement, ça n’arrivera jamais. Personne ne lui donnera sa chance au grand désarroi des supporters toulousains. M. Sadran est trop bien avec son petit harem et ne laissera jamais rentrer personne. Alors continuons comme ça, mais perso, ce sera sans moi si rien ne bouge.

Pour terminer, il faut donc payer les musiciens puisque le bal est terminé. J’ai 2 euros dans ma poche, voilà ce que je donne. C’est cadeau et surtout cette saison ne vaut pas plus !

Un fan du TFC plus que fatigué de tout ça…

Vous pouvez nous envoyer votre lettre en utilisant cette page Contact : https://www.lesviolets.com/contact/
Ou par e-mail : alleztfccom@gmail.com

Nos derniers articles