logo lesviolets.com
croix occitane
Le TFC commet le plus de fautes en L2, Adli est le joueur qui en provoque le plus
La Lettre du Violet : "La question est dorénavant de savoir si Garande peut rester dans ces conditions"

Voici une nouvelle lettre, signée Mickaël...

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site dans notre rubrique "La Lettre du Violet". Voici une nouvelle lettre, signée Mickaël :

Bonjour,

tremblement de terre autour du Stadium lundi soir avec l'arrivée des premiers échos annonçant un possible remplacement de Patrice Garande à la tête du TFC.

Immédiatement, le débat s'ouvre sur la pertinence ou non de changer d'entraîneur.

Pour les uns, il a réussi à reconstruire une équipe, une identité de jeu et nous a fait vibrer jusqu'à la dernière minute, pour les autres, il a manqué l'accession directe puis via les barrages.

Comme tout le monde, j'ai critiqué certaines gestions de joueurs, certains aspects tactiques, le manque de résultats à l'extérieur et face aux clubs plus modestes que le nôtre.

Cependant, le débat sur la pertinence ou non de changer d'entraîneur semble au final déjà obsolète.

La question est dorénavant de savoir s'il peut rester dans ces conditions.

Il y a actuellement deux possibilités. Soit l'actionnaire et le Président souhaitent d'ores et déjà son départ et la communication dans La Dépêche sert simplement à attirer des candidatures et préparer les esprits, soit ils réfléchissent réellement et la décision n'est pas prise.

Dans ces conditions, comment Patrice Garande pourrait rester l'entraîneur dans de bonnes conditions ? Son travail (ou le manque de résultat) est publiquement remis en cause. Si vous ajoutez à cela la réunion en cours de saison où il aurait proposé sa démission, car certains joueurs se plaignaient de lui, il sera sur un siège éjectable toute la saison. Mauvais résultats ? Dehors ! Joueurs qui ne veulent plus de lui ? Dehors.

S'il reste, tout le monde se posera la question de savoir si c'est un vrai choix du Président ou si c'est un choix par défaut n'ayant trouvé personne de mieux pour le remplacer.

Quoi qu'il en soit, et on le saura rapidement, c'est pour moi la première erreur de Damien Comolli. Quelle que soit sa décision, il aurait dû la communiquer une fois qu'elle était prise et certainement pas avant.

En ce sens, la communication du Président a mis un terme à l'aventure de Patrice Garande au TFC.

Vous pouvez nous envoyer votre lettre en utilisant notre email : alleztfccom@gmail.com