La Lettre du Violet : "J'ai aimé, j'aime, j'aimerai le TFC, je déteste ceux qui l'ont amené là"

Publié le 19 février 2020 à 13:06 par BEC

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site : "La Lettre du Violet" est le nom de cette rubrique. Voici une nouvelle lettre, signée BEC :

Après Strasbourg, j'avais posté une rencontre très émouvante avec une dame dans le métro qui, après la énième défaite de SON club, essuyait furtivement une larme.
Au cours du match contre Nice, j'étais à côté d'une petite fille de 6/7 ans qui, elle, tendait vers le ciel son drapeau TFC et qui, après 4 "oh non!" désespérés ( les 2 buts, le pénalty raté et l'expulsion de Gabrielsen), est partie en pleurant.
Je suis désolé, Messieurs les Joueurs, je suis désolé pour elles, pas pour vous. Et vos larmes n'y changeront rien .... Je me demande d'ailleurs sur quoi vous pleurez : vos espoirs déçus, vos prestations indignes, votre mental de pinson ou sur vos voitures de luxe, vos vies de rêve etc etc…

J'ai aimé ce club en grande partie pour cette mentalité de gagneur, d'insouciance et de travail qui, après les années noires, nous ont fait remonter en L1 en 2 ans. J'ai aimé les Pitchouns et les encadrants (peu nombreux mais si présents, Lièvre, Revault, Prunier...
J'ai aimé ce club des premiers tours de Coupe d'Europe, les matchs "internationaux", l'ambiance et les jeunes talents.
J'ai beaucoup moins aimé la suite.
Je déteste presque, aujourd'hui, non pas ce club (ça jamais) mais ceux qui l'ont amené là.
Aucune phrase sur la direction et le recrutement… Je me demande seulement comment ils font pour se regarder dans la glace le matin en se rasant.
Les entraîneurs (lol), sauf Zanko, des has been, des nounous incapables de tirer quoique ce soit de bon de leurs joueurs. De stratégies incompréhensibles en tactiques minables, ça se termine toujours par le même discours "demain, ça ira mieux.”
Et, cerise sur le gâteau (le gâté, oserais-je dire), les joueurs (du verbe jouer, prendre du plaisir, quel gag!!!).
Entre ceux qui se croient arrivés, ceux qui se croient bons, voire meilleurs que..., ceux qui ont compris que la soupe n'est pas bonne, mais excellente au club, ceux qui se font ou se refont une santé et ceux qui ne connaissent du mot travail que les 7 lettres composant le mot…

À quelques rares exceptions près, tous sont très loin des potentiels que le staff leur prête, très loin du niveau exigé en L1... Et, pire, aucun n'apprend des erreurs du passé : les passes mal maîtrisées et en retrait, les tirs dans les nuages, les pertes de temps, l'incapacité à déstabiliser qui que ce soit sont le lot de chaque rencontre.
Demain, c'est la L2 .... même en allant à Lourdes, à La Mecque ou ailleurs.

Et si rien ne change, après demain, c'est le National.
Je n'ai pas de solution, je n'ai pas la clé et si j'avais l'argent, je ne suis même pas sûr que je voudrais l'investir tant le cancer est profond et ronge corps et âme.
Mon seul espoir, c'est qu’Olivier Sadran, devant l'incapacité à se "débarrasser" d'un si vilain petit canard, lui redonne les moyens de briller de nouveau : ça passera par de la chirurgie agressive et traumatisante et de la reconstruction lente.

S'il pouvait le faire en se rappelant, chaque jour, que les larmes d'une dame et celles d'un enfant doivent être de joie et d'émotions partagées et non de tristesse et de solitude, je lui en serai reconnaissant.
Un club a les dirigeants, les salariés et les joueurs qu'il mérite et le TFC mérite le meilleur.
Une ambiance de stade, autour de son équipe est un moment de bonheur.

Rendez-nous cette ambiance M. Sadran, faites respecter le foot, le public, les supporters, vous serez respecté en retour.
Ne le faites pas et nous coulerons encore plus... Le foot ne fait pas crédit plus de quelques années, nous payons cash, cette année, les atermoiements, les insuffisances et, j'ose le dire, les escroqueries (Saïd, Rogel… après les M'Bia etc… précédents)
J'ai aimé, j'aime, j'aimerai....
À vous de choisir.

Vous pouvez nous envoyer votre lettre en utilisant cette page Contact : https://www.lesviolets.com/contact/
Ou par e-mail : alleztfccom@gmail.com

Nos derniers articles