La Lettre du Violet : "Espérer n'a jamais été une action"

Publié le 01 décembre 2019 à 12:55 par Bernard

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site : "La Lettre du Violet" est le nom de cette rubrique. Voici une nouvelle lettre, signée Bernad :

Bonjour,
On peut lire sur le site LesViolets.Com que M. Sadran espère au mois de janvier une meilleure situation grâce à une amélioration de la défense du TFC par le retour des joueurs blessés. Espérer n’a jamais été une action, si ce n’est pour certains quand ils vont à Lourdes. Un manager digne de ce nom met en place un plan d’actions, le contrôle, le corrige pour s’inscrire dans une dynamique constructive et positive afin d’atteindre des objectifs clairement fixés à l’avance par la feuille de route du plan.

La défaite contre Marseille était un match charnière, car avec 12 points, le TFC est mathématiquement plus qu’en danger. Pour un objectif de 40-42 points en fin de saison, et compte tenu qu’il reste 24 journées, il est obligatoire d’engranger une moyenne de 4 points tous les 3 matchs. Peut-on logiquement penser, au vu du parcours actuel et sans rien changer (en espérant…), que cette équipe sera capable d’enchaîner une victoire et un nul tous les trois matchs ?

M. Soucasse avait espéré, en fin de saison dernière, une “amélioration de la situation dans les semaines à venir.” Là aussi, espérer montre bien le peu de professionnalisme du management d’une équipe.
Je pense qu’il est important de connaître les actions concrètes engagées par ce club pour redresser la situation autrement que “j’ai proposé une réfection des terrains d’entraînement, mais la mairie s’y oppose.” Autant dire aucune action !

On voit bien que notre milieu de terrain est faible, sans un joueur capable de dribbler, de tenir le ballon, de remettre toute l’équipe dans le sens de la marche par des passes techniquement bien ajustées. Aujourd’hui, aucun joueur du TFC n’est capable de faire ce que faisait Didot ou Trejo. La cellule de recrutement doit bien voir cette carence, mais peut-on croire en sa compétence au vu de la gestion des remplacements de Diop et Jullien ?

On voit bien aussi que les jeunes ne seront pas (encore) au niveau pour assurer une moyenne de 4 points tous les 3 matchs et que ce n’est pas le retour des joueurs défensifs (aujourd’hui blessés, mais du même niveau que les présents actuels) qui va régler le problème.

Je pense qu’il est temps que la direction s’explique sur un plan d’action pour assurer un objectif de 40-42 points en fin de saison ou bien de changer complètement de cap.

Cordialement.
Un abonné qui a envie que le TFC revive.

Vous pouvez nous envoyer votre lettre en utilisant cette page Contact : https://www.lesviolets.com/contact/
Ou par e-mail : alleztfccom@gmail.com

Nos derniers articles