La Lettre du Violet : "Comment a-t-on pu en arriver là ?"

Publié le 09 juin 2018 à 10:45 par Hamid

La rédaction du site LesViolets.Com souhaite absolument vous donner la parole. Au quotidien, nous vous proposons de publier VOS articles en Une du site : "La Lettre du Violet" est le nom de cette rubrique. Voici une nouvelle lettre, signée Hamid :

Après la défaite face à Lille, je suis resté au stadium quelques minutes, le regard porté vers l’horizon en me posant des dizaines de questions, mais une me revenait tout le temps en tête : « Comment a-t-on pu en arriver là ? ».

Certes les choix tactiques de notre cher Michaël Debève ont été désastreux, mais ce match reflète en soit la politique du club de ces 10 dernières années. Un coach incompétent, des joueurs recrutés par une cellule de recrutement complètement à court d’idées et enfin un Stadium qui en a marre de tout cela et qui ne fait pas le plein. Lorsque Dupraz nous a sauvés, nous nous sommes tous dit « enfin, des bons joueurs vont arriver et ce club va reprendre vie », or le TFC n’a fait qu’accentuer sa propension à emmerder tous les spectateurs et surtout les supporters toulousains.
Il est important de souligner quand même l’attitude de nos supporters, en effet lors du retour contre Ajaccio, le public n’a rien trouvé de mieux à faire que de siffler Giannelli Imbula lorsqu’il est sorti du terrain. Certes, Imbula n’a pas fait une saison exceptionnelle mais qu’on soit un minimum lucide sur les performances de tout le monde et dans ce cas-là qu’on siffle également la sortie de Somalia qui au contraire est sorti sous les applaudissements. Soyons sérieux 30 secondes, Imbula a été bien meilleur et bien plus important dans la saison du TEF que Somalia et juste parce qu’il a une attitude nonchalante sur le terrain, il est sifflé. Voilà ce que vous, la direction, avez réussi à instaurer au Stadium qui meurt journée après journée.

Alors arrêtons les bêtises, il faut tout changer au sein de ce club, un coach moderne (surtout pas de Casanova), une nouvelle cellule de recrutement (quitte à prendre des pros de Football Manager) et un président plus actif. Il y en a marre de voir le TFC, club de la 4ème ville de France dépérir comme il fait. Donc maintenant bougez-vous avant qu’il ne soit trop tard et que ce club finisse dans les bas fonds de la National 3.

Envoyez-nous dès maintenant votre prénom, ville et votre lettre par email : lalettreduviolet@lesviolets.com

Nos derniers articles